Toilette d'un patient bmr

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1814 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La situation d’hygiène que je vais vous relater ici, se déroule le matin de mon premier jour de stage vers onze heures. On devait faire la toilette bétadinée d’un monsieur d’un certain âge (Mr L). En effet cet homme est un patient de soixante-dix-sept ans atteint d’une bactérie multi-résistante(BMR), sensible qu‘a un petit nombre d’antibiotiques utilisable en thérapeutique. Cela est trèsdifficile a traiter et est transmit le plus souvent par les mains. Et d’une sclérose en plaques (sep). C’est-à-dire que ses capacités fonctionnelles et sa sensibilité sont altérés et qu’il a une motricité et mobilité très réduite. Cet homme qui est hospitalisé depuis sept jours pour la pose d’une prothèse pénienne, a donc été mis en isolement et sur sa porte il y a le petit triangle bleu qui indique qu’ila une bactérie multi-résistante et donc qu’il faut se laver les mains a chaque entrés et sortie avec une friction hydro alcoolique au sterillium, ou lavage antiseptique des mains si elles sont souillées. Ces informations sont également signalées dans le dossier de soin, au petit plan, dans le dossier médical, dans les
1
Bons examens radiologiques et dans sa chambre il y a également une affichepour informer, la famille et les amis du patient.

Vers onze heures une aide soignante accompagné d’une infirmière et de moi-même, nous nous sommes rendu dans la chambre de ce patient pour l’informé que dans cinq minutes on allait lui faire sa toilette a la Bétadine. Car comme on nous l’avait apprit a l’ifsi on doit toujours informer le patient de tout nos faits et gestes. De plus il fautsavoir qu’une plaquette explicative a été préalablement remise à cette occasion au patient pour l’informer de tout cela.

Pourquoi la Bétadine? Tout simplement parce que ce patient devait se rendre au bloc opératoire le lendemain. En effet comme il est dit dans le protocole de cet hôpital, il y a une préparation cutanée pour tout patient devant subir un acte chirurgical quelle que soit sa nature;dans le but de diminuer les risques d’infections post opératoires du patient en réduisant la flore bactérienne par une préparation cutanée rigoureuse. Cette préparation est un soin relevant du rôle propre de l’infirmière.

J’ai tout d’abord aidé l’aide soignante à préparer le matériel. On a prit deux gants de toilette propre, trois serviettes de toilette propre, une chemise de nuit et pour laréfection de lit un drap et une alèse.
Pour le savon antiseptique on a utilisé du savon à la polyvidone iodée. Plus précisément de la Bétadine scrub. On aurait utilisé du savon a la chlorexidine (ex: hisbiscrub) si le patient avait une allergie prouvé a l’iode ou a la polyvidone ou encore si il avait un dysfonctionnement ou une intervention sur la tyroïde. Il est indispensable d‘utiliser la mêmegamme d‘antiseptique, aux urgences, dans les unités de soin et dans le bloc opératoire. Car il ya une politique commune sur le protocole de préparation cutanée de l’opéré dans cet hôpital.

Pour notre sécurité (car il faut toujours d’abord se préoccuper de notre propre sécurité) l’infirmière, l’aide soignante et moi-même nous nous sommes munis de gants et de tabliers a usage unique; car ilne faut pas oublier que ce patient a une bactérie multi résistante et lors de la toilette il y a forcément contact avec le patient et son environnement.
2
l’aide soignant et moi-même, nous somme allés chercher le chariot-douche dans une autre salle, arrivé dans la chambre de Mr L, on a dû transférer ce dernier du lit au chariot-douche car il ne peut pas se déplacer a cause de sa sclérose enplaque. Donc après avoir bloqué le chariot-douche et placé à ses extrémités, moi et l’aide soignante on a tiré le drap du monsieur vers nous pendant que l’infirmière le poussait vers nous. Il fallait aussi faire très attention à sa sonde urinaire.
Ainsi on a réussit à déplacer cet homme qui pesait environ quatre-vingt dix kilogrammes.
L’infirmière a vérifié une dernière fois si le patient avait...
tracking img