Tontinier l economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2965 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Tontinier l’économie »

Compte rendu

PLAN

I. INTRODUCTION
II. Résumé du cas
III. La tontine et l’éthique
IV. La tontine au Maroc 

I- INTRODUCTION
Qu’est ce que la tontine ?
Phénomène très répandu en Afrique, la tontine est surtout une association de personnes qui, unies par des liens familiaux, d'amitié, de profession, de clan ou de région, se retrouvent à despériodes d'intervalles plus ou moins variables afin de mettre en commun leur épargne en vue remédier aux problèmes particuliers ou collectifs. Les adhérents s'associent pour mettre en commun leurs cotisations et chacun reçoit à tour de rôle le capital rassemblé.
Cet article parle d’une étude sur les tontines à enchères des Bamilékés du Cameroun. Elle a montré qu'en réalité, leur fonctionnementpeut être extrêmement complexe et sophistiqué, car leur fiabilité repose à la fois sur :
* une gestion financière rigoureuse et,
* une organisation collective sans faille.
Cette étude a été réalisé afin de comprendre pourquoi dans un pays ou les banques sont peu performantes les tontines étaient si dynamiques.
* L’aide au développement
* Tirer des idées pour le développement de notrepropre économie.

II-Résumé du cas
Problématique :
Ces systèmes financiers traditionnels, avec leurs règlements tatillons et leur fonctionnement fortement ritualisé, constituent-ils un vestige du passé appelé à disparaître ? Ou alors leurs performances étonnantes par rapport au système bancaire et leur rôle d'intégration sociale font d’elle un éventuel modèle pour l'économie de demain ?UNE PRATIQUE UNIVERSELLE :
D’où vient ce système ? Le mot tontine vient de Lorenzo Tonti, banquier napolitain qui décide de prendre ses finances en main. Il propose à ses voisins le concept de « tontine »En gros, de se rassembler pour cotiser mensuellement dans une cagnotte qui tourne entre eux, selon un ordre établi par tirage au sort. Chaque souscripteur verse une somme dans un fonds et toucheles dividendes du capital investi. Quand un souscripteur meurt, sa part est répartie entre les survivants. Le dernier survivant récupère le capital.
C’est une pratique universelle, les tontines consistent en ce qu’un groupe de personnes cooptées se réunissent périodiquement pour échanger des biens, des services ou de l’argent.
Dans la pratique ce concept est concrétisé par exemple en cotisanttout au long de notre vie professionnelle à des pots de départ en retraite, jusqu’au jour ou vient notre tour .La tontine peut être considérée comme un phénomène social total, comprenant :

* une dimension de convivialité
* une dimension économique
* une dimension mythique

Les tontines sont généralement liées aux mythes fondateurs de la société. Un récit balméki raconte qu’uncrapaud a été puni de mort car il n’a pas suivi les règles de la tontine.

Tontinier l’économie ?

La tontine repose sur les vertus de l’entraide, de la mutualisation, de la performance des rites sociaux,

La tontine pourrait-elle s’appliquer à l’économie ?
En effet ceci peut prendre 2 formes :

* Développer l’idée qu’en s’appuyant sur les tontines et en les modernisant, on pourraitdynamiser le développement des pays pauvres.

* Tenter de s’inspirer du fonctionnement des tontines pour développer dans les économies des instruments financiers plus conviviaux que les mécanismes de l’économie dite “pure”, et les fonder sur des valeurs sociales telles que l’entraide mutuelle.
Si l’on observe le fonctionnement des tontines de plus près, on risque de découvrir des détails quifâchent.
Les détails de la tontine

La tontine est un dispositif convivial qui fonctionne correctement parce qu’il repose sur des règlements extrêmement stricts un bamiléké illustre les règles selon son expérience :

* La ponctualité

Le retardataire est amendé de cinq mille francs payables avant la vente des lots ; passé la fermeture des cahiers et des documents, c’est-à-dire après...
tracking img