Tortue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7815 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire
I. Approche générale 2
1.1 Les tortues marines 2
a) Présentation 2
b) L’accouplement 2
c) La ponte 2
d) La naissance 2
1.2 Les différents types d’élevage 2
a) Le type ferme ou en « captivité » 2
b) Le type ranch 2
c) Les contraintes de l’élevage 2
1.3 la règlementation 2
a) au niveau international 2
b) Au niveau national 2
II. Présentation duprojet : « Këlys » 2
2.1 La zone 2
2.2 Les tortues de Këlys 2
a) La tortue imbriquée, (Eretmochelys imbricata) 2
b) La tortue verte, (Chelonia Mydas) 2
2.4 La gestion des eaux 2
a) La qualité des eaux 2
b) La conception des bassins 2
2.5 Le financement 2

I. Approche générale

2.1 Les tortues marines

a) Présentation

Les tortues marines sont desnavigatrices au long court dotées d’un bon sens d’orientation. Leur vitesse de croisière est de 27 km/h pouvant atteindre des pointes de 35 km/h. Elles suivent souvent les courants sous-marins, mais on connaît mal les raisons de leurs déplacements. Leur carapace, d’origine dermique, correspond au développement des côtes de l’animal. Les poumons de ces animaux, identiques aux nôtres, obligent la tortuemarine à respirer toutes les dix minutes ou moins selon leur activité. Comme la tortue n’a pas de côtes mobiles, se sont ses mouvements musculaires qui actionnent ses poumons. Au repos, ses poumons restent remplis d’air, lui servant de ballast et de réserve d’oxygène pendant la plongée.
Ces espèces qui passent leur vie en mer retournent sur la terre pour se reproduire. Elles peuvent parcourir desmilliers de kilomètres entre leurs aires d’alimentation et de ponte.

b) L’accouplement

L’accouplement des tortues marines s’observe en face des plages de ponte. Souvent la cour et l’accouplement se réalisent à la surface de l’eau, car les deux animaux ont besoin de respirer. L’ovulation peut avoir lieu plusieurs mois et années après qu’il y ait eu fécondation. La copulation et l’ovulationsont séparées grâce à la faculté de rétention des spermatozoïdes dans les replis des oviductes (spermathèque).

c) La ponte

La ponte a lieu deux ou trois semaines après la fécondation. Pour pondre, les femelles reviennent tous les 2 ou 4 ans le plus souvent sur la plage où elles sont nées. Mais parfois certaines femelles choisissent des plages nouvelles, s’adaptant ainsi aux modificationsdes milieux quand certaines plages disparaissent ou apparaissent.
Au cours de la saison de ponte, elles viennent plusieurs fois sur le rivage, à deux semaines d’intervalle, presque toujours à marée montante, pour y déposer leurs œufs dans un nid d’une profondeur comprise entre 40 et 60 centimètres, selon les espèces. Le nombre d’œufs par ponte dépend de la taille de la femelle. C’est la tortue luthqui pond le plus grand nombre d’œufs, avec 7 à 11 pontes par an, d’une centaine d’œufs à chaque ponte. Les œufs ont une coquille sphérique molle et enrobées d’une substance aqueuse qui facilite la ponte et amortit la chute dans les nids profonds.

d) La naissance

L’incubation dure 45 à 70 jours selon la plage, le climat et la période de l’année. La température de l’incubation durant latroisième semaine de l’embryogenèse peut déterminer le sexe et ne produire que des mâles ou que des femelles. La température pivot permettant de différencier les sexes se situe entre (28-30°C). En-dessous de cette température pivot on a que des mâles et inversement au-dessus que des femelles. Les jeunes tortues écloses sortent du nid et se dirigent vers la mer pour rejoindre leur aire de nourrissageet commencer leur cycle de vie errante en haute mer. Les jeunes tortues s’alimentent dans des prairies sous-marines ou des herbiers cachés.
Les tortues marines grandissent très vite les dix premières années pour atteindre leur maturité vers 10-15 ans. Ensuite leur croissance se poursuit plus lentement mais ne cesse jamais. De ce fait, plus une tortue vieillie, plus elle est lourde. On connaît...
tracking img