Torture voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (652 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Article Torture

Voltaire

Intro:

Cet article « torture » fait partie du dictionnaire philosophique, il y a eu 614 articles publiés entre 1764 et 1773. Tous les domaines sont représentés. Cetarticle est une critique sociale qui met en cause le système judiciaire. Il y a une diversité des tons et des registres qui permettent à Voltaire de s’adresser à la raison et à l’émotion du lecteur.Plan:

I-Diversité des approches du problème

1)Inhumanité de la torture

2)Banalisation de la torture

3)Exemple du chevalier de la Barre & Conclusion

II-Critique énoncée

1)Ironie2)Enonciation, indignation

Dévelopement du plan:

I-Diversité des approches du problème

1)Inhumanité de la torture

« Question » sous forme judiciaire et historique. Il prend l’exemplehistorique des Romains en montrant le 18ème siècle en régression morale. La torture établit pour tout le monde. Le système judiciaire est décrit par un président d’un tribunal (magistrat) : extorquassionsdes aveux et sadisme ; condition d’emprisonnement de l’époque sont affreuse Þ non respect de la dignité de l’homme. La torture systématique fait partie du système judiciaire.

2)Banalisation de latorture

Justice française opposé à la justice anglaise. Déplacement du domaine public et du domaine privé, conversation du magistrat avec sa femme. Emploie du verbe « conter » puis absence de remordou d’interrogation. Attitude de la femme : la torture devient habituelle. Voltaire établit un rapport entre l’Angleterre et la France. La France est en retard car la torture a été abolit enAngleterre.

3)Exemple du chevalier de la Barre & Conclusion

Voltaire souligne la provocation d’un juge noble qui a publiquement témoigné des actes.

Barbarie de la justice, châtiment trop fort.Réalisme de la situation avec gradation des verbes.

Phrase conclusive : XVIIIème siècle : obscurantisme (plus qu’au Moyen-âge).

Conclusion : Voltaire brosse un tableau du 18ème siècle extrêmement...
tracking img