Totalitarisme (avant la 2nd gm)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1972 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les régimes totalitaires

Durant l’Entre-deux guerres, l’Europe connaît de nombreux régimes autoritaires. La plupart sont des « dictatures classiques », souvent réactionnaires (importance du christianisme et de l’aristocratie). Ex : Espagne de Franco, Portugal de Salazar,…
Parmi ces dictatures, 3 se distinguent de toutes les autres par leur extrémisme. On les regroupe sous une appellationcommune, les régimes totalitaires.

Totalitarisme : terme (Utilisé par des antifascistes italiens dès l’époque mussolinienne. Mussolini lui-même utilisait ce terme en lui donnant une connotation positive pour désigner l’ordre nouveau du fascisme. Trotsky utilisait ce terme négativement pour qualifier le stalinisme. Très longtemps, en URSS, ce mot était tabou. Ce n’est qu’à partir des années 1970qu’il a commencé à être utilisé en Europe de l’est et en URSS, ce qui prouve bien que le système soviétique n’était alors plus « totalitaire ») utilisé dès les années 1920-1930 pour désigner certaines dictatures d’Europe :
Allemagne nazie de Hitler (1933-1945)
Italie fasciste de Mussolini (1922 – 1945)
URSS de Staline (1928 – 1953)
Ces régimes ont des points communs qui les distinguent des autresdictatures.
Projet révolutionnaire ! Inexistant dans les dictatures classiques.
Le contenu de cette « révolution » se décline en plusieurs points centraux : redonner du prestige à la nation ; purification de la race ; conquêtes militaires ; subordonner l’individu à la communauté (prédominance de la communauté sur les droits individuels et les libertés = rejet des valeurs démocratiques).
Ilspartagent des méthodes identiques (dictature, violence, propagande,…) et possèdent surtout des objectifs communs.

Pourquoi pouvons-nous associer ces régimes sous la même appellation ?
Quels sont leurs points communs et différences ?
Quelles sont leurs responsabilités respectives dans le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale ?

1er chapitre : le contrôle de la société et du pouvoir

I –L’embrigadement et la formation d’un homme nouveau.

Les régimes totalitaires veulent « former un homme nouveau » !
La formation d’un homme nouveau nécessite le contrôle de la jeunesse, parce qu’elle représente la population d’avenir, la plus facile à manipuler et à endoctriner.
R/ A l’inverse, ce projet ne se retrouve pas du tout dans les dictatures classiques, dans l’Espagne de Franco ou laFrance de Vichy.

1 – L’Italie fasciste.

L’encadrement s’effectue dès la prime enfance. Les jeunes italiens et italiennes appartiennent à des organisations fascistes.
Ces structures encadrent les hommes à tous les âges !
4 à 8 ans : « fils de la Louve ».
8 à 14 ans : « balillas ».
14 à 18 ans : « avanguardistes ».
18 à 21 ans : jeunesse fasciste.
Ensuite : milice fasciste ou syndicatsfascistes.
R/ ces organisations s’adressent aux hommes, mais il existe des organisations parallèles pour les femmes (8-14 ans : « Petites italiennes » ; 14-18 ans : « Jeunes italiennes »).

2 – L’Allemagne nazie

Hitler considère que l’Etat doit contrôler la jeunesse au nom « de la conservation du caractère ethnique » ; pureté raciale (Mein Kampf).
Refus de toute liberté individuelle.
EnAllemagne nazie, toutes les organisations de jeunesse sont supprimées en dehors des Hitlerjugend, jeunesses hitlériennes.
Les jeunesses hitlériennes sont un mouvement de masse dans l’Allemagne nazie.

3 – Synthèse.

Les totalitarismes se distinguent des dictatures classiques

Les dictatures classiques exercent un contrôle autoritaire, sans changer la société en profondeur. Fréquemment, ellesmaintiennent l’ordre social établi (ex : supériorité sociale d’une élite).
A l’inverse, les régimes totalitaires souhaitent un « contrôle total » de la société, donc la suppression de toutes les libertés, de tout individualisme.
Les régimes totalitaires ont le point commun de vouloir créer un homme nouveau. Il s'agit donc de faire :
en Italie fasciste ;
- un serviteur zélé de l'Etat,...
tracking img