Tour de taille et risque cardiovasculaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tour de taille et risque cardio-vasculaire

L'obésité a de nombreuses complications mais en ce qui concerne le risque dit métabolique c'est à dire lerisque de devenir diabétique ou de faire une maladie cardio-vasculaire telle un infarctus, c'est l'obésité abdominale qui en est un marqueur majeur.
Eneffet dans l'obésité abdominale, il existe un excès de graisse au niveau des viscères et des perturbations du métabolisme du glucose, de l'insuline etdes graisses comme les triglycérides et les différentes fractions du cholestérol. En particulier le LDL-cholestérol (le mauvais cholestérol) est souventnormal mais il existe une hausse de la concentration d'apolipoprotéines B qui sont très dangereuses pour les artères.

Tout cela est certes compliquémais il existe un moyen simple d'apprécier cette obésité abdominale, c'est la mesure du tour de taille.
Cette mesure s'effectue à mi-distance entre la basethoracique et la crête iliaque, voir photo.

Cette circonférence doit être inférieure à 100 cm avant 40 ans et inférieure à 90 cm après 40 ans.Associé à la mesure des triglycérides sanguins à jeun, elle permet d'évaluer le risque métabolique du sujet : si les triglycérides sont inférieurs à 2mmol/l et le tour de taille à 90 cm, le risque est de 10% sinon il est de 80%.

Ce qui est intéressant, c'est de savoir qu'une perte de poids de 10% vaentraîner une perte de tissu adipeux viscéral de 30%, facilement mesurable par ce tour de taille qui devient alors aussi important que la balance !
 
tracking img