Tourisme de masse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (587 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Depuis son « invention » il y a près de 50 ans, le tourisme de masse est devenu
l’industrie exportatrice numéro un, avec plus d’un milliard d’arrivées aux frontières
chaque année. Mais il reste àsavoir : à qui le tourisme profite-t-il?
Selon Christiane Gagnon, spécialiste en aménagement et
professeure à l'Université du Québec à Chicoutimi, le vrai voyage,
celui motivé par la quêted’aventure et la découverte de l’autre, ne
se pratique plus beaucoup. « Très peu de gens prennent aujourd’hui
le risque de réellement aller vers l’autre et, conséquemment, d’aller
vers soi. »Aussi les achats de forfaits tout compris dans des environnements
contrôlés et sécuritaires sont-ils en constante progression. Le peu
de vacances dont jouissent les Québécois contribue sûrement à cephénomène. « Quand
on ne dispose que d’une ou deux semaines de congé par année, on ne veut prendre aucun
risque quant à la météo ou à l’expérience dans son ensemble », explique Lio Kiefer,journaliste spécialisé en tourisme.
« L’industrie crée de toutes pièces ce qu’on veut vivre là-bas », note pour sa part Steve
Plante, géographe et professeur en sciences sociales du développement àl'Université du
Québec à Rimouski. « Ainsi, lorsqu’on se rend dans une agence de voyages, ce sont des
visions et des photos que nous achetons. On ne décide pas de partir pour un endroit X à la
suited’une grande discussion avec un expert du pays, mais bien après avoir feuilleté la
brochure. »
L’impact sur les communautés locales
Si le tourisme peut s’avérer un bon outil de développement –« en France, l'industrie touristique et les décisions
gouvernementales vont de pair : le gouvernement français
accorde des vacances l'automne et l'hiver, de sorte que
l'industrie du ski en vitbien, par exemple », explique Christiane
Gagnon –, le tourisme de masse qui se décline sous forme de
forfaits tout compris ne fait pas que des heureux. 3
Fric Show « Le tourisme de masse...