Tourisme rural

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1334 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ROYAUME DU MAROC MINISTERE DU TOURISME, DE L’ARTISANAT ET DE L’ECONOMIE SOCIALE

DIRECTION DES AMENAGEMENTS ET DES INVESTISSEMENTS

Tourisme rural au Maroc

1. Problématique Générale : Développement du tourisme rural au Maroc : bilan et perspectives 1.1 : Définitions et concepts Tourisme de Montagne : plusieurs assimile tourisme rural et tourisme de montagne. Ecotourisme :C’est la manièrede faire du tourisme fondée sur le désir de découvrir la nature, et de respecter, de préserver et de valoriser, les équilibres naturels et culturels des lieux et des populations où il s’exerce. Agrotourisme :C’est la pratique du tourisme en relation directe avec le monde des exploitants agricoles. Tourisme Rural :Dans sa définition la plus large : c’est tout simplement la pratique du tourisme enespace rural (par opposition à espace urbain), quel qu’en soit la forme. Lorsque l’on y ajoute d’autres critères qui tendent à réserver cette dénomination « rurale » à certains comportements qualitatifs uniquement (respect des traditions, etc.) Tourisme Vert : C’est quasiment synonyme du tourisme rural. Tourisme Durable : C’est, comme l’écotourisme, une manière de pratiquer le tourisme. Mais alorsque l’écotourisme s’applique de façon privilégiée dans les espaces naturels, le tourisme durable est un concept qui s’applique à toutes les formes de tourisme : stations balnéaires ou de montagne intégrées, tourisme urbain, tourisme d’affaires et de congrès, tourisme de pèlerinage, etc. aussi bien qu’au tourisme rural. 1.2 : Contexte & référence Au 10 janvier 2001, le Discours de SM le Roi MohamedVI, que Dieu l’assiste, vient pour donner les Hautes Directives royales pour le développement de tourisme. C’est le point du départ d’une stratégie à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs assignés pour l’an 2010. La maîtrise de ce développement appelle une mise en place d’une véritable stratégie s’appuyant sur des démarches et approches participatives et de partenariat auxquelles lesinstitutionnels, les professionnels et toute la société civile concernée, sont appelés à collaborer. Cette présentation sur « Le Tourisme Rural au Maroc : bilan et perspectives » est donc une opportunité pour nous tous de poursuivre la réflexion sur cette problématique de développement du Tourisme Rural. 1.3 : Aperçu historique Protectirat – Années 70 : ski, escalade, "séjour en auberges rurales", pêcheet relais de chasse a connu des jours meilleurs au Maroc.

1

1983 : Coopération maroco-française : lanceùment du projet intersectoriel d'économie rurale en haute montagne "Projet Haut Atlas Central" PHAC dans 2 communes de la Province d'Azilal et 1 commune dans celle de Ouarzazate. 1987 : le volet tourisme dans ce programme, ayant démontré qu'il peut jouer un rôle primordial dans ledéveloppement local, il a été mis en place un programme de Développement du Tourisme en Montagne "PDTM". Début des années 90 : Programme d'Appui au Développement de la Montagne Marocaine "PADMM" 1992 : Création du Bureau de Développement du Tourisme Rural "BDTR" en remplaçant Cellule d'Information sur la Montagne "CIM" mise en place dans le cadre du PDTM. 1993 : fin du programme de coopération. Ministèredu Tourisme : diversification et extension de cette expérience vers les autres massifs notamment le Haut Atlas oriental, le Toubkal, le Saghro le Sirwa et les massifs pré sahariens. Octobre 2001 : lancement de l’étude de la stratégie de développement du Tourisme rural au Maroc. Actuellement ladite étude est en cours de validation pour application. 1.4. Situation contemporaine du tourisme rural auMaroc • Qualitativement : Pratique de la randonnée itinérante a pris le dessus : aspect doux, diffus et respectueux de l’environnement. • Quantitativement : - Nombre de randonneurs : quelques milliers en 1987 à plus de 60 000 en 1998. - Nombre agences spécialisées 2 en 1987 à plus de 30 actuellement • Formation : Assurée au Centre de Formation aux Métiers de Montagne (CFAMM) situé au village...
tracking img