Tous les matins du monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (286 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentez la beauté de Madeleine

La beauté suave de Madeleine attise le désir sexuel de Marais lorsqu'il entraperçoit la jeune femme nue en quittant la demeure desSainte Colombe. La fusion amoureuse est rapide, presque brutale. L'initiation à la sexualité se fait après un épisode clé de l'œuvre qu'est la rupture entre Sainte Colombe etMarais, après que ce dernier a joué devant le roi à la chapelle. Seulement, Madeleine place en son père une confiance certaine : « non » répond-elle à la remarque deMarais assurant que « [son] père est un homme méchant et fou ». Madeleine se fait l'intermédiaire. De fait, c'est elle qui promet à Marais, cet enfant « rouge comme la crêted'un vieux coq », de lui dispenser secrètement l'enseignement de la viole. Madeleine est dépendante du jeune homme, d'une part du fait de ses sentiments, d'autre partsexuellement. L'ambition prononcée de Marais est pourtant annonciatrice de son infidélité future puisque Madeleine est une femme secrète, en retrait, vouée au silence.Justement, la nomination de Marais en tant que « musicqueur du roi » correspond à son désintérêt sexuel envers celle qui l'initia à l'amour et à l'art, nonobstant des visitesclandestines dans des chambres à « Versailles » et même à la demeure familiale (p. 81-82) : « Madeleine le rejoignait à Versailles ou à Vauboyen où ils s'aimaient dans unechambre d'auberge. » Ce désintérêt se fait au profit d'abord de Toinette telle une parenthèse, puis ensuite de Catherine d'Amicourt.
Ainsi, discrète mais passionnée,Madeleine vit paisiblement, presque naïvement, alors que se profilent une succession d'évènements qui lui sont fatals. Les prémices de sa tragédie lui sont pourtant visibles.
tracking img