Tout le monde est-il artiste ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1043 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Tout le monde est-il artiste ?

Par définition, un artiste s'adonne à l'une des activités qu'on classe parmi les Beaux-arts, comme la sculpture, la musique ou la peinture. L'écrivain Stendhal parlait des « heureux élus» pour désigner les «heureux privilégiés» qui, dans l'histoire, avaient mérité ce nom d'artiste. Ils sont peu nombreux, en effet, ceux qui ont l'honneur d'être exposés dans lesgrands musées, comme si l'artiste était une «race» d'hommes à part, faite d'une autre fibre que celle qui compose le commun des mortels. C'est ce genre de conception que le sujet proposé nous demande d'évaluer, voire de remettre en question. N'a-t-on
Pas ici une vision bien trop élitiste de l'art, activité d'un petit nombre destinée à un petit nombre (les
Esthètes qui, seuls, comprendraient lesens de l'art) ?


Il nous faudra revenir en un premier temps sur la conception élitiste de l'art pour en comprendre les fondements. Puis nous tenterons d'évoquer une vision plus démocratique de cette activité, celle que l'on appelle parfois «art populaire», nom que revendiquent ceux qui se considèrent comme des «artistes des rues». La jeune femme qui chante dans les couloirs du métro, lejeune qui dessine des «graffs» sur les murs, le photographe «du dimanche » ne pourraient-ils pas, eux aussi, prétendre à ce titre si convoité d'artiste ? Pourquoi refuser à tous les hommes cette capacité créatrice qui caractérise pourtant l'humaine condition, puisque — dit-on — nous sommes tous sensibles à la beauté? C'est ce que notre réflexion tentera de déterminer.
« Le génie est le talent deproduire ce pour quoi aucune règle déterminée ne peut être donnée», écrit Kant dans La Critique de la faculté déjuger. En associant le mot « génie» et le terme « artiste », Kant nous explique ainsi qu'être un artiste ne s'apprend pas, car il n'y a aucune « règle », aucune méthode pour le devenir. Il faut avoir un don pour cela, que peu d'entre les hommes possèdent. Le mot génie vient d'ailleurs dulatin Ingenium qui désignait, chez les Latins, le don, au sens d'«aptitude naturelle». S'il en est ainsi, c'est la nature qui choisit ceux qu'elle dotera des meilleures dispositions pour peindre, sculpter, écrire. Mozart n'est-il pas la parfaite illustration de cette théorie, lui qui, à cinq ans, composait déjà ses premiers opéras!

Dans cette optique, une distance infranchissable séparel'artiste de l'artisan, car ce dernier applique des règles univer¬selles, dont la connaissance fait l'objet d'un apprentissage très rigoureux. Pourtant, avant de devenir le génie que l'on sait, Léonard de Vinci n'a-t-il pas dû, lui aussi, apprendre les règles de la perspective, le maniement des pinceaux, le mélange des couleurs? Mozart n'a-t-il pas dû apprendre, comme tout musicien, à lire une portée?Certes, diront les puristes, mais il s'agit là d'une première étape (l'aspect purement «technicien» de l'art), car il ne suffit pas de bien dessiner ou de peindre avec dextérité pour être un artiste. Il existe ensuite un second niveau, une seconde étape, celle de la création, où s'imposent le souffle d'un style et, selon Hegel, la force de l'esprit.

Bien avant les écrits de Hegel sur l'art,Léonard de Vinci l'avait écrit : l'art est une cosa mentale, une «chose mentale», qui dépasse de très loin la simple dextérité à peindre ou à sculpter. L'artiste seul est capable d'inventer un style où se réalise la parfaite fusion du matériel et du spirituel, du support sensible et de l'idée. De tels hommes, selon Kant, sont extrêmement rares, et c'est la raison pour laquelle ils sont portés auxnues et célébrés quand ils apparaissent, contrairement aux artisans, parfois méprisés.

C'est un des messages qu'a voulu faire passer au début du siècle Marcel Ducharmp en exposant un urinoir : tout le monde n'est-il pas capable de desceller et d'exposer un bidet ? C'est aussi l'intention profonde de son tableau Joconde avec moustache. En peignant à l'iden-tique La Joconde et en la dotant de...
tracking img