Tp assemblage métallique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1724 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITE xxxxxxxxxx


INSTITUT UNIVERSITAIRE Département xxxxxxxx
DE TECHNOLOGIE

Le8 Octobre 2007 de 13h à 17h

TRAVAUX PRATIQUE DE STABILITE DES STRUCTURES

-------------------------------------------------
TP 2 :
-------------------------------------------------
Essais sur les ASSEMBLAGES en Construction Métallique

TP réalisé par : XXXXXXProfesseur : XXXXXXXXXXXXXX

Rendu le 25 Octobre 2007

SOMMAIRE

Objectif du TP………………………………………………………… P.3

Rappel théorique…………………………………………………….. P.3

I Essai sur un assemblage avec boulons ……. P.4
ordinaires 
Essai 2 …………………………………………………………….. P.6
Essai non destructif sur une file
de boulons ordinaires ……………………………………. P.7

II Essai sur une cornière…………………………………… P.8

III Essaisur un assemblage avec
des boulons précontraints……………………………. P.9

IV Essai sur un assemblage avec des
soudures ……………………………………………………………………. P.12

Conclusion………………………………………………………………….. P.13

Objectifs du TP

L’objectif de ce TP est de montrer la nécessité de l’étude des assemblages dans une structure métallique ; il a également pour but de déterminer les paramètres influant sur larésistance des assemblages métalliques, de montrer les modes de rupture des assemblages, de mettre en évidences les moments parasites dus aux cotes de trusquinage, et pour finir de calculer les valeurs réglementaires de l’eurocode 3.
Lorsque nous aurons effectué ces opérations, nous comparerons ensuite les résultats réglementaires de l’eurocode 3 aux résultats pratiques.

rappels théoriques :Assemblages soumis à de la traction :

Les assemblages sont nécessaires :

* pour assurer un rôle de liaison avec le système extérieur (appui simple, articulation, encastrement).
* pour assurer la transmission des efforts vers un autre élément (longueur importante, changement de direction d’effort).

Dans ce TP, nous allons étudier les assemblages transmettant uniquement un effort detraction : les boulons sont soumis à un effort de cisaillement.

Étude des divers modes de ruptures:
Il existe deux cas de rupture possible dans un assemblage métallique :

* soit le boulon cède.
* soit un des éléments cède.

Matériels utilisés :

* Presse de traction.
* Perceuse sur colonne.
* acier plat et cornière.
* boulons ordinaires et à haute adhérence.
*soudure à l’arc.
*
I-Essai sur un assemblage avec boulons ordinaires :

A. Essai 1

Mode opératoire :

* Tout d’abord nous avons identifié le boulon à partir de son marquage (boulon M8)
* Ensuite nous avons identifié la qualité de l’acier plat à partir des résultats d’essai fournis.
* En respectant les pinces longitudinales et transversales, nous avons effectué le tracé puis leperçage du montage.
* Nous avons assemblé les éléments avec les boulons ordinaires M8
* nous avons monté l’assemblage sur la presse.
* Après avoir effectué la mise à zéro des afficheurs numériques, on a appliqué un effort de traction sur l’assemblage jusqu’à la rupture complète de la liaison. On a noté grâce à l’outil informatique la force appliquée (en kN) et la déformation (en mm).Assemblage réalisé :
Ce-ci est l’assemblage réalisé

e1

e1

p1

Pour cet assemblage, e1= 20mm (10,8mm≤20mm)OK
p1=20mm (19,8mm≤20mm)OK

Mode de rupture :

Grâce à l’outil informatique nous avons pu enregistrer la courbe de la déformation en fonction de la charge appliquée. Nous voyons que l’assemblage travaille dans une très longue phase élastique.La rupture du boulon s’est effectuée alors que l’acier est en zone plastique. Le boulon a cédé sous un effort de cisaillement : il a donc rompu.

La rupture de l’éprouvette s’est produite sous l’action d’une charge de 28,8kN, il y a eu déformation de 5.6 mm.
L’éprouvette a cédé par application d’une force de traction de 29kN. Chaque boulon a repris une force de frepris=.

Valeur de...