Tpe 3d

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2891 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1) HISTOIRE DE LA 3D

La notion de relief est comprise depuis bien longtemps par les hommes. A l'antiquité, Euclide donne une définition à la vision en 3 dimensions. C'est le mathématicien le plus éminent mathématicien de l'antiquité. Il a notamment rédigé "Les élements", dans lequel se trouve toute une partie dédiée à la géométrie dans l'espace ; il rédigea ensuite un autre ouvrage, "Optique",qui lui traite de la perspective. Un nouvelle idée est développée dans le même temps : Aristote pense que la lumière est une vibration du milieu, comme pour le son. Ces idées nouvelles deviennent peu à peu de plus en plus modernes.
Sculture d'Aristote

Ptolémée étudiera plus tard la loi de la réfraction, à Alexandrie. Il met en place la notion d'axe visuel : la vision se concentre autour decet axe selon Ptolémée.

Cinq siècles après, des expériences sur l'oeil lui-même voient le jour : dissection et étude du lien entre le cerveau et l'oeil : les nerfs. C'est Galien, médecin de l'empereur de l'époque, qui va effectuer ces travaux, et il laissera quelques études portant sur le relief.

Un mathématicien du monde arabe, Ibn Al-Haytham, créa plus de 100 ouvrages abordant notamment lethème de l'optique, et en réalisant ses travaux, il obtint des résultats en totale contradiction avec les connaissances grecques de l'époque. Dans son livre "Kittab al manadir" (le Livre de l'optique), la référence pour toute l'époque du Moyen Age , Ibn Al-Haytham étudie à sa façon la vision et la lumière et expose ses découvertes et son point de vue. Il expérimente de façon précise l'oeil pouren connaitre parfaitement l'anatomie et découvre que les rayons de lumière se dirigent de l'objet à l'oeil en ligne droite. Il observe aussi la réfraction et la diffraction de la lumière.

En 1484, à l'époque de la Renaissance, De Vinci regrette de ne pas pouvoir plus exploiter la notion de relief dans ses peintures. Della Porta et Chimenti au XVIème siècle restitueront l'effet de relief dansleur dessins de l'époque. La notion de stéréogramme est déjà présente, puisque ces dessins sont une combinaison de même actions, réalisées sous un angle/point de vue différent.
D'ici débute la longue histoire de la 3D ou vision en relief.

A partir de 1832, Charles Wheatstone travaille sur un nouvel appareil, permettant de regarder des dessins en relief : ce nouveau "stéréoscope" sera breveté en1838. Cet appareil est muni de deux grands miroirs formant un angle contre lequel s'appuie l'utilisateur. L'utilisateur place ensuite les 2 dessins sous chaque miroir, ils sont donc inversés grâce aux miroirs. L'année qui suit, la photographie se met en place, et tout de suite il décide d'exploiter ce nouvel art, toujours dans le but de la représentation du relief. Il fait prendre desphotographies en 3D.

David Brewster réalise le stéréoscope à 2 lentilles peu de temps après : il est mieux adapté, mais les photographies manque toujours de contraste. Le premier appareil photo stéréogramme est alors fabriqué, et en 1849, il réalise le stéréoscope à prisme.
David Brewster

En 1896, le Francais Berthier étudie un nouveau type de relief : des lignes successives horizontales et verticales,qui masquent à chaque oeil ce qu'il ne doit pas voir. Le praxinographe est alors créé, un appareil de chronophotographie.

Berthier est également à l'origine des différents procédés de vision en relief : par vision directe, ou par projection sur un écran stéréoscope adapté. G. Lippmann veut une image en relief qui puisse être observée naturellement, sans aucun appareil. Il invente alors laphotographie intégrale, ou photographie consistant à rassembler toutes les longueurs d'ondes réfléchies par un objet. Cependant, un tel procédé à l'époque est impossible à réaliser, financièrement et techniquement.

Cette idée fut reprise 30 ans plus tard par Bonnet, qui lui utilisa des lentilles en forme de cylindre pour reproduire la lumière émise par un objet.

Cette technique est encore...
tracking img