Tpe ampoule

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1956 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Vachon Remi 1S6
Legrand Kevin
Frottier Arthur

T.P.E

Introduction :

Dans ce TPE, notre projet d’étude est basé sur les ampoules. Cherchons à savoir si les ampoules dites « écologique » le sont elles vraiment par rapport aux ampoules classiques (incandescentes), en prenant en compte lecycle de vie du produit.
Nous verrons dans un premier temps les différentes variétés d’ampoules existantes sur le marché, puis dans un seconde partie nous analyserons les différents caractéristiques en fonction de leurs usages. Nous appuierons nos affirmations grâce aux expériences que nous avons réalisées.

I) Une variété d’ampoules

1) Avant toute chose

Quelle est laqualité de la lumière ?
La qualité de la lumière perçue par l'oeil dépend de la multiplicité des sources lumineuses et de la réflexion sur les murs ; d'où l'importance de la décoration des parois et des lampes. La technologie des ampoules offre une réelle variété dans la blancheur de la lumière et dans la présence ou l'absence d'ultraviolets.

Quels sont les liens entre lampes et ampoules ?
Uneampoule est l'enveloppe de verre qui protège un système électrique produisant de la lumière. Par extension, l'ampoule désigne l'ensemble fiole de verre et son système électrique. Les modèles électriques disposent d'un ou plusieurs culots qui reçoivent une ou plusieurs ampoules.

-lampe à l'incandescence
C'est la lampe la plus courante : un mince filament de tungstène est "chauffé à blanc".Porté à très haute température, il émet une lumière légèrement jaune.
La puissance électrique consommée varie de quelques watts (ampoule de réfrigérateur) à 100 W. L'ampoule chauffe beaucoup puisque 90 % de la puissance est dissipée sous forme de chaleur, par rayonnement infrarouge. Elle convient idéalement aux variateurs de lumière. Des traitements du verre (dépoli, couche blanche) et des gazinternes améliorent la blancheur de la lumière. Des versions teintées (bleu, jaune, rose, etc.) colorent légèrement la lumière en harmonie avec un décor et une ambiance.
L’ampoule à incandescence traditionnelle, inventée en 1879 par Joseph Swan et améliorée par les travaux de Thomas Edison, produit de la lumière en portant à incandescence un filament de tungstène, le métal qui a le plus haut pointde fusion (3 430 °C). À l’origine, un filament de carbone était utilisé, ce dernier en se sublimant puis en se condensant sur le verre de la lampe, opacifiait assez rapidement le verre.

1. Ampoule de verre, aussi appelée globe, bulbe ou enveloppe
2. Gaz inerte
3. Filament de tungstène
4. Fil conducteur (contact avec le plot central)
5. Fil conducteur (contact avec le culot)6. Fils de support du filament
7. Monture ou support en verre
8. Culot (contact électrique)
9. Culot (pas de vis ou baïonnette, etc.)
10. Isolant
11. Plot central (contact électrique)

Quelle est sa consommation ?
Sa consommation est moyenne. On la place là où une autre ampoule n'est pas préférable et notamment dans les couloirs et les escaliers car elle supporte bien decourtes périodes d'allumage. Elle produit beaucoup de chaleur.

-lampe a halogène

Qu'est-ce qu'une ampoule halogène ?
Il s'agit d'une sorte d'ampoule à incandescence dont le filament de tungstène est porté à plus haute température. Conséquences, le verre est remplacé par du quartz et la lumière est moins jaune : c'est la plus agréable. Cependant, il faut régulièrement la faire fonctionner aumaximum, sous peine d'écourter sa durée de vie. Ces ampoules ne consomment pas beaucoup.

Fonctionnement

Ce procédé limite la sublimation du filament de tungstène (transfert indésirable des atomes de tungstène du filament vers la paroi interne de l’ampoule) :

* sous l’action de la chaleur le filament perd par sublimation des atomes de tungstène,
* ces derniers en refroidissant se...
tracking img