Tpe cheveux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1690 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TPE

I / L’influence du pH
A) Expérimentations
B) Les interprétations chimiques
C) Les problèmes rencontrés

II / Le rôle de l’eau
A) Expérimentations
B) Les interprétations chimiques
C) Les problèmes rencontrés

III / L’influence de la chaleur
Expérimentations
Les interprétations chimiques
Les problèmes rencontrés

IV / Le rôle des produits chimiquesutilisés par les coiffeurs
Expérimentations
Les interprétations chimiques
Les problèmes rencontrés

Intro :
Nous allons vous présenter notre TPE. Comme vous le voyez nous avons choisis de traiter la forme du cheveu afin de connaître les solutions durables ou non. Nous avons donc testé quatre facteurs : le pH, l’eau, la chaleur et les produits chimiques.
Au départ,nous avions pensé à unetoute autre présentation des TPE .En effet nous envisagions de monter une pièce de théâtre afin de se démarquer des autres mais par manque de temps et par manque de confiance nous avons privilégié une représentation plus cadrée afin de mieux la réaliser.

I / Nous avons choisis d’expérimenter le pH parce qu’à travers nos cours d’ SVT nous avons vu qu’il avait une influence sur les protéines.Nous allons alors vous parler de notre protocole :
Nous avons plongé quatre bigoudis dans quatre solutions ayant des pH différents: 3, 5, 7 et 9. ( comme le montrent les deux photographies sur le diapo3.)

1 diapo4

2 Aucune modification n’est visible pour la solution de pH 7. Les solutions de pH 3 et 9 permettent d’observer une légère frisure. Nous pouvons constater que l’effet leplus important est obtenu pour la solution de pH 5.

Passons maintenant à l’interprétation chimique de cette expérience :

- Les résultats des expériences avec le pH semblent liés à la présence d’eau dans les solutions. Il n’est pas non plus une solution durable.
Lorsque le cheveu est mouillé par une solution basique ces liaisons ioniques sont rompues car les parties cationiquesR’-NH3+ deviennent électriquement neutres par la réaction suivante : c'est l'échange d'un proton entre 2 acides aminés (réaction acido-basique) R’-NH3+ +R-COO- = R’-NH2 + R-COOH.
Il s’ensuit un gonflement et un assouplissement de la fibre de kératine. Ce qui permet de modifier la forme du cheveu avec un bigoudi.

Nous avons évidemment rencontré des problèmes :

Comme le fait que les bigoudis del’expérience n’étaient pas les mêmes que pour les autres puisque nous nous sommes rendu dans un salon de coiffure afin de les emprunter pour mieux coller à la réalité.
Nous avons aussi constaté que le frisage dépend sûrement de la manière d’enrouler le cheveu sur le bigoudi, de plus ces bigoudis n’étaient pas auto agrippant.

II / Voyons ensuite le rôle de l’eau car nous savons de vécu que l’eau à uneffet direct sur la forme du cheveu. Par exemple en sortant de la douche nous avons tous remarqué que nos cheveux reprennent leur forme naturelle.

A) parlons de la description de cette expérience :
diapo5
Nous avons acheté des bigoudis pour uniformiser les expériences et permettre que seul un paramètre change. Nous avons mouillé une mèche de cheveu avant de l’enrouler sur unbigoudi puis patienté pendant 15min, le temps de séchage.

Nous pouvons voir que la mèche garde la forme frisée. En mouillant la mèche, une seconde fois le cheveu retrouve sa forme initiale : il est donc à nouveau lisse.

B) nous avons cherché à interpréter nos résultats

-L’eau n’est pas une solution durable puisque le cheveu reprend sa forme initiale une fois remouillé.Cela s’explique par l’hydrogène présent dans l’eau, qui aura pour effet de casser une partie des liaisons hydrogènes présentes dans le cortex. En séchant, les liaisons hydrogènes vont se reformer et maintenir le cheveu sous la forme dans laquelle il était pendant qu’il séchait. Ce phénomène est d’autant plus important que l’eau est chaude.

C) Nous n’avons pas rencontré de...
tracking img