Tpe communaute musulmane et terrorisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1130 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Communaute musulmane et terrorisme »

ETAPE 1: Détermination générale du sujet
Au début de la session des TPE nous avions décidé de prendre comme sujet le terrorisme international. Nous ne pouvions pas parler d’ordre et de désordre sans parler de ce qui ce passe en ce moment, notamment après les attentats du 11 septembre 2001.
Mais au bout de quelques séances, nous avons mesuré l’ampleurdu sujet qui était trop vaste et complexe pour le laps de temps imparti.
Sur les quatre personnes volontaires du départ, une personne s’est découragée et une autre hésitante a changé de sujet. Nous nous sommes retrouvés à deux.

ETAPE 2 : Définition de la problématique
Nous avons ainsi décidé de centrer le sujet sur les événements tout en gardant le thème du terrorisme. Ce contexte nous touchepersonnellement puisqu’il traite de l’Islam et des fanatiques.
Après plusieurs séances, nous avons délimité une problématique générale: Le désordre que crée le terrorisme islamique au sein de la communauté musulmane.
A travers cet exposé, nous voulions également montrer qu’il ne fallait pas faire d’amalgame entre le fanatisme et l’islam. En effet, depuis les attentats du 11 septembre les regardssur la communauté musulmane ont changé.

ETAPE 3 Organisation interne
Dans un premier temps, nous avons rédigé un plan au brouillon qui a été approuvé par nos professeurs. A partir de là, le travail a été réparti en deux. Chacun a développé une partie. J’ai choisi de travailler sur le terrorisme et D.(autre élève du binôme) s’est occupée de la partie religion. Cela avait pour but de faciliternos recherches.

ETAPE 4 : Elaboration du sujet

> Recherches
Afin de bien cerner le terrorisme, je me suis documenté à la médiathèque de Vénissieux, de RVI (comité d’entreprise), à la bibliothèque de la Part Dieu mais aussi au CDI du lycée. Toutes mes recherches n’ont pas aboutit dès la première tentative.
Il a fallut commander les livres, les réserver, d’autres devaient être consultés surplace.
A partir des livres recueillis, il a été nécessaire de trier les informations pour en faire ressortir celles qui étaient essentielles. Il fallait éviter au maximum lors de ces recherches la paraphrase.
Mes documentations ne se sont pas limitées à l’étude bibliographique traditionnelle. J’ai aussi utilisé Internet qui m’a été très utile pour définir les groupes constituants les réseauxterroristes. J’ai en plus de cela utilisé ma messagerie électronique (e-mail) pour les interviews. J’ai fait profiter D. de mon expérience en informatique pour qu’elle puisse réaliser ses recherches en lui expliquant le fonctionnement du surf sur le web (moteurs de recherche, sites utiles, etc.).
L’avantage d’une utilisation du web est qu’il est possible de trouver tout ce que l’on veut.L’inconvénient est que le nombre de résultats nous disperse et qu’il est souvent rébarbatif et laborieux de trier toutes ces informations. La détermination des mots clés avec précision est primordiale. J’ai donc fait preuve de beaucoup de patience et de volonté.
Pour compléter mon travail, il était évident d’avoir à se référer à la presse (écrite: les journaux, les revues et télévisée). Cela a été simple carsuite aux évènements américains et à la guerre en Afghanistan, ils traitaient tous de la communauté musulmane.
J’ai même remarqué un boum de la presse écrite sur le sujet de l’islam (L’Observateur, Le Figaro, Le monde, Le progrès...) pour être objectif et tenter d’éviter les amalgames du terrorisme avec l’Islam.
J’ai également fait quelques modifications sur la première partie traitant de lareligion où je me suis aidé de mes connaissances personnelles, de mes recherches dans la presse, dans le Coran, chez des dignitaires religieux (Imams),...

> La construction du travail
La première partie sert à poser le contexte pour introduire le débat de la seconde partie.
Elle explique le rôle du musulman dans la société et ses devoirs. En l’opposant à la seconde partie qui traite du...
tracking img