Tpe dopage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6303 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1°S5
CORBIER Théophile
DE WAILY Etienne
SPAGNOLI Baptiste
THIRIAU Constance

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRES
LE DOPAGE CHEZ LES SPORTIFS

Problématique – Comment le dopage permet-il aux sportifs de repousser les limites de leur corps ?

INTRODUCTION
I) Fonctionnement de l’organisme lors d’un effort
A) L’adaptation cardio-respiratoire
1) Augmentation de l’activité cardiaque2) Augmentation de l’activité respiratoire
B) Le besoin des cellules musculaires
1) Augmentation de la consommation en dioxygène
2) Augmentation de la consommation en glucose

II) Repousser les limites avec le dopage
A) Produits à action principale anabolisante
1) Les stéroïdes
2) Les hormones de croissance
B) Produits à action principale sur le transport desgaz : exemple l’érythropoïétine

III) La fiabilité des tests de dépistage
A) Introduction aux statistiques
B) Calcul de la marge d’erreur
ANNEXES
CONCLUSION GENERALE
SYNTHESES PERSONNELLES
BIBLIOGRAPHIE








INTRODUCTION :
Depuis l'Antiquité, les hommes ont cherché à améliorer leurs performances à l'aide de substances réputées améliorer la conditionphysique. Par exemple, les athlètes Grecs tentaient d’augmenter leurs capacités physiques en mangeant des viandes différentes en fonction du sport qu’ils pratiquaient. Puis, toutes sortes de plantes qui avaient des vertus stimulantes ont été prises durant l'histoire du sport, comme les feuilles de sauge chez les romains ou la noix de Kola en Afrique. Mais le progrès est arrivé avec la recherchemédicale et le développement de l'industrie pharmaceutique: aux jeux de 1936, les athlètes allemands, commençaient déjà à utiliser les amphétamines.

Les dopants sont à la base, des médicaments. Ils ont été détournés de leur usage thérapeutique. Le mot dopage, apparu en 1903, est issu du verbe anglais « to dope » qui signifie « prendre un excitant ». Se doper, c’est donc absorber unstimulant ou toute substance modifiant ou exaltant considérablement certaines propriétés du corps avant de se présenter à un examen ou une épreuve sportive. Le but initial de la pratique sportive est ainsi dénaturé.

Pour stimuler les sportifs, les calmer, pour augmenter leurs performances, ou même pour supprimer l’angoisse, il existe des pilules, des comprimés, des injections, des vitaminesdont les effets sont néfastes. En effet, même si les dopants améliorent nettement les performances, la santé de l'individu est hautement mise en péril. Les détournements de l’usage normal ou l’abus de ces substances sont devenus si répandus dans le sport qu'ils menacent la santé de beaucoup d’athlètes, comme par exemple la mort de Tom SIMPSON dans le Tour de France en 1967 à cause de la prised'amphétamines.

Au cours des compétitions et des manifestations sportives organisées par des fédérations sportives ou en vue d’y participer (entraînements), est considéré comme dopage le fait:
* d’utiliser des substances ou procédés interdits
* d’administrer ou d’appliquer ces substances ou procédés
* d’inciter à leur usage ou d’en faciliter l’utilisation.

Le dopage s'est développéà mesure que les disciplines sportives devenaient professionnelles. En Europe, trois disciplines sont particulièrement exposées au dopage : le cyclisme, le football et le tennis.


Tout au long de ce TPE, nous allons étudier les effets des différents produits dopants en nous posant la question suivante:
Comment le dopage permet-il aux sportifs de repousser les limites de leurorganisme?
Nous verrons, en premier lieu, les besoins fondamentaux du corps humain lors d'un effort. Nous expliquerons dans une seconde partie en quoi les dopants répondent à ces besoins lors d'un effort.







I) Fonctionnement  de l’organisme lors d’un effort
Au cours d’une activité sportive, lorsque l’organisme passe d’un état de repos à un exercice physique intense, il modifie son...
tracking img