Tpe evolution de la femme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4095 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Evolution de la femme dans les romans
au fil des siècles

HEROS ET PERSONNAGES
Evolution de la femme dans les romans au fil des siècles

Sommaire :

• Introduction
• Problématique
I. Quelques exemples d’héroïnes dans la littérature & l’évolution de leurs caractéristiques
1. Le XVIIème siècle : Naissance de l’héroïne précieuse
2. Le XVIIIème siècle : Un siècle delibertinage
3. Le XIXème siècle : Naissance de l’héroïne romantique et du roman gothique
4. Le XXème siècle : Diversification des héroïnes 

II. Le rapport de la femme à la littérature
1. Le rôle de l’héroïne
2. La place de la femme dans la société

• Conclusion
• Bibliographie

Introduction :

La condition de la femme est un sujet très controversé depuis des siècles. Les premiers à sepencher réellement sur le sujet sont les philosophes du siècle des Lumières, tels que Voltaire, ou même les femmes de lettres éduquées, relativement rares, telles que Mme de La Fayette. Nous verrons comment au fil des siècles, la littérature a su refléter la condition des femmes. Etant donné l’ampleur du sujet, nous traiterons siècle par siècle de la place que la femme occupe dans le roman en nousappuyant sur des exemples tirés de romans français. Nous verrons également brièvement l’apogée de l’héroïne Britannique au XIXème siècle, et observerons les différences des deux cultures.

Comment la condition de la femme se reflète-elle
à travers les héroïnes de roman ?

Quelle est son évolution ?

Portrait de la Marquise de Pompadour (François Boucher - 1756)

1. XVIIème siècle :NAISSANCE DE L’HEROINE PRECIEUSE

Contexte :
La condition des femmes est encore assujettie à la tutelle du père, ou à celle d’un mari. La femme se doit d’être modeste et discrète. C’est-à-elle que reviennent le soin des affaires domestiques. Mais les salons précieux ouvrent une brèche en permettant à une minorité d’avoir une vie sociale et mondaine. On commence à se préoccuper de l’instruction desfilles : ainsi en 1686, Mme de Maintenon fonde l’école de St-Cyr pour les jeunes filles nobles, et en 1687, fait paraître ses « entretiens sur l’éducation des filles ». La condition féminine est un sujet très controversé de la préciosité. Contre les mœurs de l’époque, les salons mondains permettent une sorte d’émancipation aux femmes de la bonne société, qui revendiquent le droit au savoir et lelibre choix d’un mari. Les Précieuses Ridicules (1659), puis les Femmes Savantes (1672) de Molière raillent les formes caricaturales prises par un mouvement qui influencera pour toujours la littérature et la vie sociale féminine.
Pour traiter de la question de l’héroïne de roman au XVIIème siècle, nous nous appuierons sur modèle du roman précieux, « La Princesse de Clèves » de Mme de La Fayette.Qui est-elle ?
De son nom complet Marie-Madeleine Pioche de la Vergne comtesse de La Fayette, celle qui est plus connue sous le nom de Madame de Lafayette naît dans la petite noblesse parisienne. Au décès de son père, sa mère se remarie avec le Chevalier Renaud de Sévigné, l'oncle de la Marquise de Sévigné, avec qui Madame de Lafayette sera amie toute sa vie durant.
Devenue dame d'honneur dela Reine Anne d'Autriche en 1650, elle prend petit à petit conscience des intrigues de la cour dont elle s'inspirera dans ses écrits. Elle se forme à la littérature dans les salons littéraires de l'époque, les salons de Mlle de Scudéry et l'hôtel de Rambouillet.
Elle épouse en 1655 le Comte François de La Fayette, issu d'une grande noblesse sans le sous, mariage de raison arrangé par sa mère ;elle aura deux enfants avec son mari.
Elle fréquente le cercle janséniste de l'Hôtel de Nevers et rencontre vers 1660 le philosophe Arnauld et François de La Rochefoucauld, avec qui elle se lie d'amitié. Grâce à son amitié avec Henriette d'Angleterre qui épouse le frère du roi, elle pénètre l'intimité de la cour.
En 1662, elle publie anonymement 'La Princesse de Montpensier' et en 1670,...