Tpe les entreprise et leurs strategie territoriales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3841 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

I- Délocalisation et internalisations des entreprises .

II- Les secteurs touchés par les délocalisations .

III- Les entreprise délocalisent car…

IV- Exemple de trois entreprise multinational dans le domaine de la confection :

Bibliographie :

Avant-propos : La délocalisation économique est le transfert d'activités, de capitaux et d'emplois en des régions du pays ou dumonde bénéficiant d'un avantage compétitif du fait :

soit de coûts plus bas (main d'œuvre peu coûteuse, meilleur accès aux ressources naturelles, fiscalité et réglementation plus attractives) ;
soit d'un pôle de compétence technologique, ou du moins de personnel compétent ;
soit d'infrastructures mieux adaptées ou d'un environnement plus attrayant ;
soit d'un marché local assurant desdébouchés plus vastes ou intéressants.
La délocalisation (et son opposée la relocalisation) sont des sujets de la notion plus générale du choix de localisation des activités productives de biens et services. Ces choix se font en fonction de l'attractivité des territoires et sont du domaine de la géographie économique.

Problématique :Pourquoi certaine entreprise choisissent – elles des stratégie dedélocalisation ?

I- Délocalisation et internalisations des entreprises .

Délocalisation et stratégie d'entreprise

    Les délocalisations et implantations de firmes à l'étranger constituent un mouvement étroitement lié à la mondialisation de l'économie marquée par une globalisation du processus de production des firmes multinationales, une déréglementation des marchés financiers (offrant uneplus grande souplesse dans les différentes opérations menées par les entreprises) et un accroissement des investissements directs à l'étranger. La conjonction de ces éléments explique, pour une large part, les opérations de fusions-acquisitions qui se développent à l'échelle mondiale et qui n'épargnent aucun secteur d'activité. S'y ajoute une intégration croissante des économies nationales au seind'espaces régionaux tels que l'Alena, l'Union européenne ou encore la zone Asie-Pacifique.

    Malgré cette globalisation des économies et des échanges, des disparités nationales et régionales subsistent, puisque les conditions de production et les modèles d'organisation économique n'offrent pas encore un visage homogène - les pays industrialisés connaissent notamment un stade de développementsupérieur à bien d'autres nations.

"L'avantage géographique"

    Les stratégies de délocalisation des entreprises, et plus spécifiquement des groupes pratiquant une activité internationale, intègrent cet élément géographique afin d'optimiser leur gestion : ainsi, là où « l'avantage géographique » existe, il conditionne la répartition internationale de chaque activité (conception, financement,production, commercialisation) de manière à exploiter au mieux les spécificités productives de chaque lieu d'accueil. La décision d'une entreprise de délocaliser tout ou partie de sa production obéit autant à une logique d'offre - qui renvoie, d'une part, à l'étude de la structure des coûts de production et, d'autre part, aux conditions de rentabilité de l'investissement - qu'à une logique dedemande tenant à la nature de la production ainsi qu'à la taille et à la structure des marchés.

Délocalisation et offre  

    Dans une logique d'offre, le choix de délocaliser résulte, le plus souvent, d'une comparaison des prix relatifs des facteurs de production dont l'entreprise cherche à tirer avantage, qu'il s'agisse du coût des matières premières (une entreprise peut avoir intérêt àdélocaliser sa production le plus près possible de sa source d'approvisionnement en matières premières, notamment si le coût du transport est tel qu'il grève de façon substantielle le coût de production et donc le prix de vente payé par le consommateur), du coût du capital (meilleure rémunération de l'investissement, existence d'avantages fiscaux divers) ou du coût de la main-d'ouvre. Ce dernier...
tracking img