Tpe louis xiv

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (483 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
VIE DE LOUIS XIV:

Fils et successeur de Louis XIII le juste, devenu roi à cinq ans, sous la régence de sa mère Anne d'Autriche. Il ne commença son règne personnel qu'à la mort de Mazarin (mars1661), en déclarant qu'il se passerait désormais du premier ministre et gouvernerait par lui-même. Depuis le traité des Pyrénées (1659), il avait épousé l'infante Marie-Thérèse en 1660, fille de PhilippeIV d'Espagne, la France se trouvait au premier rang des puissances européennes. Après la Fronde, l'opinion, qui avait refusé sa sympathie à Mazarin, attendait tout du pouvoir royal, d'un prince jeuneet beau, doué d'un solide bon sens, imposant le respect par sa majesté naturelle. Il porta l'absolutisme capétien à son plus au point, en s'appuyant sur la théorie du droit divin des rois répanduedans toute l'Europe. Ayant brisé la puissance de Fouquet par un véritable coup d'Etat royal (septembre 1661). Louis XIV choisit désormais ses plus proches collaborateurs (Clobert, Le Tellier, Louvois)parmi les bourgeois, auxquels ils pouvait montrer qu'il n'était rien que part lui. Dès le procès Fouquet (1662-1664), le roi montra son dédain pour les formes de la justice, les parlements privés dès1665, «cours souveraines», pour celui de «cours supérieures», furent réduits en 1673 à un rôle d'enregistrement des édits.

A mesure que s'effaçaient les intermédiaires historiques entre le pouvoiret le peuple, et que toutes les institutions traditionnelles (États et Noblesses des Provinces, gouverneurs, corps municipaux, assemblées du Clergé) étaient réduites à l'état de simulacres, sedéveloppait une exaltation quasi religieuse de la fonction monarchique. Le «Roi Soleil» organisa personnellement le culte de la majesté royale, à la manière espagnole. L'installation de la cours à Versailles,en 1682, fut comme le symbole de la transcendance du pouvoir, qui jugeait la capitale elle-même indigne de lui. Louis XIV adopta à l'égard de l'étranger une attitude presque constamment agressive,...
tracking img