Tpe partie sport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1544 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TPE :
IMPACTS HUMAIN :
Amélioration des conditions de vie,progrès et nouvelles menaces sur la santé, recherche et performance, effets sur le corps

Problématique : Quelles sont les limites physiques et les conséquences du sport de haut niveau ?

II°] Dangers de la recherche de performance :

A) Comment mettre sa vie en danger pour la recherche de performance ?

1° Le constatd'une dérive

Selon Éric MAITROT, on peux voir qu'une certaine pratique de la compétition de haut niveau s'avère dangereuse. Des décès de sportifs de 17 à 28 ans, parfois pendant leur sommeil, ont pu être constatés ces derniers mois. Le nombre de scandales a sensiblement augmenté depuis juin 2003, concernant des sportifs victimes des cadences infernales qui leurs sont imposés, des défaillancesdu suivi médical des effets de surmédicalisation ou des excès du dopage. Ainsi le sport de haut niveau tue de plus en plus ( comme le cas de Marc Vivien Foé, mort en direct à 28 ans sur un terrain de football. Il était atteint d'hypertrophie cardiaque, totalement atypique même chez un sportif de très haut niveau surentraîné... )

Plusieurs causes peuvent être avancées pour expliquer cette dérivemeurtrière.

2° Les causes : Pourquoi en est-on arrivé là?

-La société joue un rôle prépondérant dans la place de vainqueur, elle ne consacre que les vainqueurs. La «Culture de la gagne» (inspirée du championnat de football italien) est désormais plus qu'implantée dans notre société.
-La pression qui pèse sur les sportifs de haut niveau a augmenté en même temps que les enjeuxéconomiques et les budgets des clubs professionnels. Les athlètes sont désormais dans une situation d' hyper-concurrence quotidienne. Les médias ne sont pas en reste, parlant « d'échéances capitales », de « matchs couperets » que « l'o a pas le droit de perdre ». L'enjeu a pris le pas sur le jeu. Définitivement ?
-L'ère des soupçons généralisé et du mensonge tous azimuts est propice au dopage. On se dopeparce qu'on est persuadé que ses adversaires se dopent et n'en tirent que des bénéfices en toute impunité.
-La société banalisant l'aide chimique à la performance. Pilules pour se lever (amphétamines), pilules pour se coucher (somnifères), pilules pour aller danser (ecstasy), pilules pour faire l'amour (viagra) alors pourquoi pas une pilule pour tout donner a l'entrainement ou réussir un bonmatch. Les sportifs comprennent de plus en plus difficilement qu'on leur interdise ce que l'on autorise à tout le reste de la société.

3° Les circonstances : Comment est-ce possible?

-Les champions sont « victimes » d'un sentiment d'invulnérabilité. L'idée que des sportifs puissent ne pas être informés des dangers encourus est à exclure. L'inconscience d'un grand nombre de sportifs est àmettre sur le compte d'un sentiment d'immoralité souvent introduit par leur jeune âge, leur richesse et leur célébrité. De plus, le risque d'accident mortel paraît souvent statistiquement faible donc assez irréel. Toutefois le cas de Marc Vivien Foé peut contribuer à une prise de conscience générale.
-Les sportifs sont souvent seuls face au dopages, au passage à l'acte et ensuite face à la peur ducontrôle et des effets secondaires. Les parents et les proches des sportifs sont tenus à l'écart et eux-mêmes touchés par l'omerta (la loi du silence). Seuls pendant le dopage, ils le sont encore plus lorsqu'ils sont contrôlés positifs.
-Les athlètes n'ont pas réalisés que la nature des produits avait changé: Il ne s'agit plus de surdosage d'amphétamines ou de corticoïdes mais des savantscocktails d'hormones de croissances, d'EPO, de stéroïdes anabolisants et de modificateurs d'humeur, dont les conséquences à moyen terme demeurent inconnues.
-Y-a-t-il une limite au cynisme des dopeurs? La plupart des dopeurs (dirigeants, entraîneurs, médecins) se moquent bien de l'état de santé des sportifs a moyen terme. Seule compte pour eux la compétitivité et dont la rentabilité de ces «...
tracking img