Tpe pour les premieres s

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3857 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Introduction

I. Formation d'un cyclone:

a).Naissance d'un cyclone
b).Trajectoire
c).Mort d'un cyclone
d).Catégorie et classe de cyclones

II. Fréquence des cyclones

a).Évolutions de cette fréquence
b).Quelles en sont les causes?
c).Quelles en seront les conséquences?

Conclusion

Bibliographie

Thème: L'homme et la nature
Sujet: Les cyclones

Mescollègues et moi-même, allons étudier la question que certaines personnes se posent « Pourquoi y a t-il de plus en plus de cyclones? ». Mais tout d'abord qu'est-ce qu'un cyclone? Un cyclone c'est une très forte dépression qui prend naissance au-dessus des eaux chaudes des océans de la zone intertropicale, et qui s'accompagne de vents très violents et de pluies torrentielles. Ces dépressions sontappelées ouragan ou hurricane dans la mer des Antilles et dans le golfe du Mexique, et typhons dans l'ouest du Pacifique.

I.formation d'un cyclone

a)Naissance d'un cyclone:

Pour qu'un cyclone naisse et se développe, certaines conditions doivent être réunies:

● une condition thermique:(le carburant du système): une température de la mer supérieure à 26 °C sur une épaisseur minimale de 50 m.L'évaporation de surface de grandes quantités d'eau fournit l'énergie nécessaire pour entretenir le système de machine à vapeur qu'est une formation cyclonique. Si l'eau est trop froide, le cyclone ne peut pas se former ou, s'il était déjà formé préalablement, il s'affaiblit puis finit par perdre ses caractéristiques cycloniques tropicales. Cette condition thermique en fait ainsi un phénomèneessentiellement maritime (depuis sa naissance jusqu'à sa maturité). En pénétrant sur terre, son énergie tend rapidement à décroître.

● une condition géographique : être suffisamment éloigné de l'équateur (cinq degrés de latitude, soit une distance voisine de 550 km) de façon à ce que la force de coriolis ne soit pas nulle. Cette force, engendrée par la rotation terrestre, imprime une déviation duvent vers la droite dans l'hémisphère nord et vers la gauche dans l'hémisphère sud. Elle est nulle à l'équateur. C'est elle qui intervient pour déclencher le mouvement tourbillonnaire initial. En dessous de cinq degrés de latitude, la force de Coriolis est trop faible pour un tel déclenchement (il n'y a donc jamais de cyclone entre 5 ° sud et 5 ° nord).

Les cyclones se forment aux environs deszones jaunes-orangés,c'est-à-dire lorsque la température est supérieure à 26°C et que l'on est assez éloigné de l'équateur pour que la force de coriolis soit assez élevée.

● une forte humidité, indispensable à la formation des cumulonimbus. La formation d'un cyclone est impossible s'il n'y a pas une forte présence d'humidité.

● une condition de pression, la pression de l'air dépend, entreautres, de sa température (l'air froid a une pression plus élevée). Il existe des points (souvent chauds) où la pression est minimale, c'est-à-dire que, tout autour de ce point, la pression est supérieure (un peu comme un trou dans notre analogie avec l'altitude). Un tel point sont appelés dépression(favorable a la formation d'un cyclones). Au contraire, un point où la pression est maximale (une"colline" de pression) est appelé anticyclone.

Toutes ces conditions étant réunies, le cyclone est en mesure de se former suivant ces trois étapes:

1- Première étape

Les cyclones commencent à se former quand les océans tropicaux libèrent de la chaleur et de la vapeur d'eau dans l'atmosphère, propulsant de grandes quantités d'air chaud et humide au-dessus de la surface. A mesure que l'airchaud monte, la vapeur d'eau qu'il contient se condense pour former des nuages et de la pluie donc le cumulonimbus. Cette condensation libère de la chaleur, en conséquence l'air alimentant le cyclone continuede s'élever.

2- Deuxième étape

L'ascension de l'air au-dessus des océans tropicaux crée une zone de basse pression qui aspire l'air chaud et humide de la périphérie. Ce mouvement...
tracking img