Tpe prison

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1931 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

Par définition même, une prison est un établissement dépendant des services de l’administration pénitentiaire dans lequel sont incarcérées les personnes ayant fait l’objet d’une mesure de détention provisoire ou, celles qui sont condamnées à une peine privative de liberté. La prison, c’est avant tout, le temps immobile. La répétition incessante de gestes devenus automatiques.Une parenthèse dans la vie, qui contrairement à l’écriture, ne dure pas quelques secondes mais parfois plusieurs années.
La prison est un lieu de dérive imposé si l’on n’accepte pas de rentrer dans le système social. Nombres de détenus attesteront que la prison transforme une vie. Elle laisse à jamais une trace tant au point de vue psychologique, physique que sociale. Les difficultés au sein mêmede l’organisation carcérale sont nombreuses mais la plupart d’entres elles sont malheureusement officieuses et seule, une minorité de la population en connaît la nature.
D’après un sondage effectué sur une partie de la population, les personnes incarcérées méritent d’une certaine façon ce qui leur arrive. Malgré tout, leurs conditions de détention restent tout de même la plupart du tempsinconcevables et ne font que renforcer le climat de tension qui règne déjà au sein des prisons.
Au l’heure actuelle, la France compte près de 63 277 détenus pour un nombre de places limités à environ 51 000. Cette situation particulière où le taux moyen d’occupation des prisons est d’environ 125% entraîne des nombreuses dissensions qui favorisent la plupart du temps l’instauration d’une atmosphère lourdeau dessus des prisons.
Après avoir étudié le fonctionnement du système carcéral français, ainsi que sur les conditions de vie et la conséquence, nous nous à savoir se qu’il faut changer pour évité la récidive et facilité la réinsertion.

I] Comment fonctionne le système carcéral français ?

A. Le fonctionnement.

Le système carcéral français est organisé en 5 typesdifférents d’établissements pénitentiaires. En 2009, la France en comptait :
-111 maisons d’arrêt (MA) réservées aux détenus ayant une peine inférieure à un an ou étant dans l’attente de leur jugement. Le climat y est le plus difficile et l’organisation la plus sévère.
- 57 centres de détention (CD) réservés quant à eux aux personnes jugées et « fixées sur leur avenir ». Les horaires ysont plus souples puisque les détenus ont souvent accès à un travail.
- 4 maisons centrales (MC) et 9 quartiers (QMC) recevant les condamnés les plus difficiles dont les perspectives de réinsertion sont plus lointains. C’est en maisons central que les dispositifs de sécurité sont les plus renforcés.

- 13 centres de semi-liberté autonome, permettant aux condamnés d’exercer une activitéprécise, de recevoir un enseignement ou une formation professionnelle.
-6 établissements pénitentiaires pour mineurs (EPM) comme son nom l’indique cette établissement est consacré aux mineurs.

B- Les conditions de vie et les conséquences

1) Comment sont les détenus dans les prisons ?
Les condamnés détenus dans les centres de détention ont généralement des conditions de vieacceptables. En effet, les cellules sont individualisées, c’est-à-dire que les détenus sont un par cellule voire deux maximum. Il y a donc généralement autant de places que de détenus et le centre de détention doit respecter cette capacité sans la dépasser. Ensuite, les cellules sont ouvertes toute la journée donc ils peuvent faire ce qu’ils veulent : ils se promènent dans une cour aménagée, ils font dusport, ils travaillent, suivent un enseignement.
De plus, les détenus ont la possibilité de se procurer un téléviseur, un ordinateur sans Internet, une radio dont le système d’enregistrement est déconnecté. Ils ont donc une certaine liberté d’action et une ouverture possible sur le monde extérieur. Dans ce même but, les condamnés ont droit à la liberté de culte : des agents de tous les...
tracking img