Tpe(selim)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7517 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Migration des Oiseaux
Sommaire :
Introduction
Comportement migratoire des oiseaux :
{text:list-item} {text:list-item} {text:list-item} {text:list-item}
Les différentes adaptations des oiseaux aux migrations:
{text:list-item} {text:list-item} {text:list-item} {text:list-item}
L’influence du géomagnétisme dans l’orientation des oiseaux{text:list-item} {text:list-item} {text:list-item} {text:list-item}
Expérience
Conclusion
Lexique
La bibliographie et la sitographie
Introduction :
La migration des oiseaux est un mouvement régulier observé chez de très nombreuses espèces d’oiseaux. Ce déplacement est, par exemple, une manière pour ces espèces d’échapper à un changement d’habitat ou une baisse dedisponibilité de nourriture liée aux rigueurs d’un climat défavorable, mais peut aussi s’interpréter comme une maximisation des chances de reproduction.
Ces oiseaux parcourent parfois de très longues distances vers un lieu offrant des conditions de vie plus favorables que le lieu d’origine notamment la douceur du climat, l’humidité plus importante et, en règle générale, une nourriture plus abondante.
Onobserve le phénomène de la migration chez de très nombreux groupes d’animaux, les arthropodes (insectes, crustacés …), les oiseaux et les mammifères. La seule condition étant l’aptitude des individus à se déplacer facilement et rapidement.
La caractéristique commune à toutes les migrations est un mouvement d’aller-retour. En revanche, il existe de très grandes variations au niveau des distancesparcourues (de quelques dizaines à quelques milliers de kilomètres). La périodicité des migrations varie également.
Dans tous les cas, la migration d’effectue en groupes (parfois de milliers d’individus), même pour les espèces où les individus sont habituellement solitaires en dehors des périodes de migration. Enfin, les migrateurs suivent en général des chemins bien précis, déterminées parles conditions des lieux telles que le relief, les fleuves, le vent et le climat.
Les oiseaux (à l’exception des espèces ayant perdu l’aptitude au vol tels les manchots et les autruches) sont, en raison de leur mode de locomotion, efficace et rapide, les animaux migrateurs par excellence. De nombreuses espèces, se reproduisant dans les régions froides ou tempérées, migrent quand vient l’hiververs des régions plus chaudes, tempérées, subtropicales et tropicales. En revanche, les oiseaux qui nichent dans les régions tempérées migrent moins, et peuvent être sédentaires si les hivers sont suffisamment doux.
Les mécanismes d’orientation qui permettent aux animaux migrateurs de trouver leur chemin ne sont pas encore bien élucidés. Plusieurs hypothèses ont été proposées : compas solaire (lesespèces concernées sont capables de maintenir leur cap par rapport au soleil), compas astronomique (les déplacements sont fondés sur la position des étoiles ou de la lune), compas magnétique (les animaux sont sensibles au champ magnétique terrestre), guidage olfactif, navigation à vue et, parfois, guidage acoustique.
L’intérêt de notre TPE porte donc en partie sur le désir de comprendre lephénomène de grande ampleur que constituent les migrations par des explications rationnelles et biologiques fondées sur des facteurs et mécanismes biologiques. En d’autres termes, il s’agit de définir l’ensemble des stimulations internes et externes favorisant les migrations et l‘orientation. De plus, l’oiseau est un animal fascinant de par sa capacité à s’orienter sur de longs trajets.
D’où notreproblématique :
Comment les oiseaux s’orientent-ils au cours de leur migration ?
Il s’agirait donc d’étudier tout d’abord le comportement migratoire des oiseaux, ensuite les adaptations de ces migrateurs et les types de migration et pour finir nous étudierons l’action du champ magnétique terrestre et son effet sur l’orientation des oiseaux au cours de leur migration.
Comportement...
tracking img