Tpe stratégies territoriales des entreprises

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7473 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

INTRODUCTION page 2

I - FRET pages 3-4
II - VFE pages 5-9

III - TER pages 10-11

CONCLUSION page 12

ANNEXE pages 13-18

LEXIQUE page 19-21

BIBLIOGRAPHIE page 22-24

INTRODUCTION:

La Société Nationale des Chemins de Fer français (SNCF) est une entreprise ferroviairepublique fondée en 1938. Elle est le résultat de la nationalisation de plusieurs compagnies privées (Compagnie des chemins de fer du Nord, Réseau ferroviaire d'Alsace-Lorraine, Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée, Compagnie du Chemin de fer de Paris à Orléans, Compagnie des chemins de fer de l'Est et Réseau de l'État). Elle a acquis le statut d’EPIC (Etablissement PublicIndustriel et Commercial) en 1982. Elle employait 166 000 personnes début 2007, son président actuel est Guillaume Pepy. Elle s'occupe du transport de voyageurs et de marchandises par le rail. Par ailleurs, il faut savoir que la SNCF, à travers son groupe (1), est aussi le premier transporteur routier de France dans le domaine des marchandises ! Par contre, depuis 1997 et la mise en oeuvre de ladirective européenne 91.440 (2) la gestion de l'infrastructure s'effectue par le biais de RFF (3). Au 1er janvier 1999, l’ensemble du parc moteur est réparti entre les différentes activités de la SNCF : Grande ligne (aujourd'hui VFE pour Voyageurs France Europe), Fret, TER (aujourd'hui SNCF Proximités).. Après avoir eu le monopole du transport ferroviaire, la SNCF doit dorénavant faire face àl'ouverture de ses marchés fret et bientôt voyageurs, sans compter la concurrence imposée par le transport du fret routier, fluviale, ainsi qu’aérien. Mais face à ses homologues routiers, aériens et fluviaux, le transport ferroviaire s’avance comme un champion du développement durable. Plus économique, plus sûr et surtout plus respectueux de l’environnement, le rail affiche en effet de sérieux atouts.Il contribue à l’aménagement du territoire, consomme moins d’énergie et d’espace, pollue beaucoup moins et produit très peu de gaz à effet de serre.. L'ouverture à la concurrence du fret ferroviaire date concrètement du 13 juin 2005 (date de circulation du premier train privé). La SNCF va donc mettre en oeuvre différentes stratégies pour faire face à la concurrence. De plus étant une entreprisepublique, la SNCF, contrairement à une entreprise privée qui n'a que pour seul objectif l'efficacité économique (maximisation du profit), se doit de respecter une notion de service public (4). Outre le fait de maintenir sa propre existence, elle devra mener une politique d'aménagement du territoire, adapter sa stratégie territoriale afin d'être compétitive, mais aussi de répondre à d'autresobjectifs comme celui de réduire des inégalités spatiales en termes économiques ou sociaux et ainsi permettre un développement équilibré du territoire sur lequel elle agit. Ces choix entreront dans la notion même de stratégie territoriale, celle ci n'étant autre qu'un système de pilotage qui s'appuie sur un ensemble d'informations et qui permet à condition d'en préserver la souplesse, d'identifierrapidement les difficultés et d'anticiper leurs résolutions, stratégie s’appliquant sur un espace géographique. Dans le cadre de notre étude ces stratégies concerneront le territoire franco européen. Ainsi nous pouvons nous demander quelles seront les stratégies territoriales de la SNCF face à l'ouverture des marchés et dans le but d'aménager le territoire ? On peut donc étudier les stratégies de laSNCF selon ses différentes activités, notamment dans le domaine du fret, du transport national et international de voyageurs (V.F.E) et du transport régional (TER).

I - FRET TRANSPORT DE MARCHANDISES

Tout d’abord pour notre étude, il est bon de savoir qu’au XIX ème siècle, on assiste à une révolution des moyens de locomotion nécessaires pour les transports des marchandises. Les réseaux...