Tpe sur germinal de zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 66 (16409 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Emilie MATHIEU 1ère ES 1
Audrey LARISTAN
Delphine NEVES
Amel BAAKA

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRES:

Thème: Contraintes et libertés
Sujet: Germinal d’Emile ZOLA

Problématique: En quoi le roman Germinal de Zola permet-il de connaître les situations sociales des classes de cette époque ?

Couplage disciplinaire :
Histoire(Mme WACH)
Sciences Economiques et Sociales (Mme PERDRIAU)

Année 2009-2010
Entre 1850 et 1939, de nouvelles techniques industrielles ont été inventées par l’homme, qui ont eu pour effet d’améliorer la société (confort, communication, …). Cette période est appelée : la Seconde Révolution Industrielle. Ce mouvement a bouleversé la vie quotidienne de la population française. De nombreux écartsse mettent en place : écarts entre la ville et la campagne, entre les familles aisées et modestes, … ce qui permet de distinguer différentes classes sociales.
Emile Zola est un écrivain français né le 2 avril 1840, qui écrira un roman sur la vie des ouvriers durant la Seconde Révolution Industrielle. Pour ce, Il s’est inspiré notamment de la grève d’Anzin, un évènement important de cette époque.Il intitulera son roman, Germinal, qu’il publiera en 1885. Dans son livre, Zola retrace sur une durée d’un an (1866-1867), dans la région de Montsou (Nord de la France), la vie des mineurs, celle des bourgeois, et surtout la révolte de ces ouvriers contre le patronat. Pour le titre de son œuvre, il avait d’abord pensé à différentes allusions politiques ou à des métaphores sur le feu (Le feusouterrain, Le feu qui couve, Le sol qui brûle), ou encore sur la fissure (Coup de pioche, La maison qui craque). Il choisit finalement le titre de Germinal. « Germinal » est le nom d’un mois républicain, qui correspond au début du printemps. L’auteur a pris cette métaphore qui lui permet de comparer la germination des plantes avec le début de la révolte ouvrière.
Pour écrire ses romans, Zola effectuetoujours un travail minutieux. Il dit « Ma façon de procéder est toujours celle-ci : d'abord je me renseigne par moi-même, par ce que j'ai vu et entendu ; ensuite, je me renseigne par les documents écrits, les livres sur la matière, les notes que me donnent mes amis ; et enfin l'imagination, l'intuition plutôt, fait le reste. » Le travail d’Emile Zola commence tout d’abord par la construction d’undossier préparatoire (953 pages pour Germinal).La majorité de son dossier est consacré au plan générale de son roman (schéma narratif, rythme de la narration, équilibre des chapitres, niveau de dramatisation, ….) et à la documentation diverse (maladies des mineurs, crises économiques, mouvements ouvriers, socialisme, …). Le reste de son dossier contient ses réflexions personnelles ainsi que laposition de chaque personnage. Avant d’écrire ses pages définitives, Zola préparait des brouillons, pour effectuer s’il le fallait certaines retouches.
Zola ayant appliqué sa méthode naturaliste, à l’écriture de Germinal, on peut donc se poser la question: En quoi le roman Germinal de Zola, permet-il de connaître les situations sociales des classes de cette époque ? Tout au long du dossier, nousferons une étude comparative entre la réalité et le roman, afin de voir à quel point Zola, s’est rapproché de la réalité.
Nous verrons dans un premier temps, les conditions de vie des bourgeois et celles des ouvriers, en deuxième partie, les conditions de travail des ouvriers et enfin pour terminer les mouvements sociaux et politiques de l’époque.

I. LES CONDITIONS DE VIE DES BOURGEOIS ETDES MINEURS

A) La grande bourgeoisie

La notion de classe sociale a été inaugurée par les fondateurs de l’économie : Adam Smith et David Ricardo. Ces économistes anglais considèrent, comme la plupart des penseurs classiques anglais du 19ème siècle, les différentes classes de la nation comme correspondant à différents types de revenu. Ainsi, on a trois grands groupes qui sont les rentiers, les...
tracking img