Tpe sur le bio magnifique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5437 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

Introduction

I Production

1) Définition, réglementation et explication du logo de l’agriculture biologique
2) Les chiffres de la production
3) Stratégies territoriales


II Commercialisation

1) Où le bio est-il commercialisé ?
2) Enquête dans les magasins bio( vidéo ) + analyse
3) Manutention, stockage, transport, transformation etemballage.


III Consommation

1) La part du bio dans le marché alimentaire
2) Qui achète bio et pourquoi ?
3) Un effet de mode ?

Conclusion

Le bio alimentaire : enjeux de la production à la consommation





Manger bio est devenu un phénomène commun durant ces dernières années.
En effet, dans le cadre d'une nécessité d' autosuffisance alimentaire, denombreuses crises sanitaires ont été causées par l'agriculture intensive. Vient ensuite une prise de conscience de la part des populations quant aux méfaits dus à cette politique agricole. Ceci a permis de développer l'idée d'une agriculture plus saine et plus respectueuse de l'environnement et de la santé. Voici comment l'agriculture biologique est née entraînant avec elle de réels espoirs de voir lasituation s'améliorer. De nos jours, quelles sont les caractéristiques de la production, commercialisation et consommation du bio alimentaire ? Est-ce une solution durable aux problèmes environnementaux ?
Nous allons successivement analyser la production de la nourriture biologique; ce qui nous amènera à traiter sa commercialisation. Enfin, nous exposerons les différents aspects de la consommationde produits biologiques.








I Production

1. Définition, réglementation et logo

•Définition

La nourriture biologique, née de l'initiative d'agronomes, de médecins, d'agriculteurs et de consommateurs dans les années 1920. C'est un système de production agricole sans pesticides*, engrais* et OGM*, respectueux de l’environnement et du bien-êtreanimal. En effet, les animaux doivent être élevés en plein air et en libre parcours, leur alimentation ne doit être faite que d'aliments d'origine biologique et différentes pratiques d'élevage sont adaptées selon les espèces animales.
Différents moyens de production propres à l'agriculture biologique existent, comme la rotation des cultures, le compostage, les engrais verts, la lutte biologiqueet le sarclage mécanique*.
L'agriculture biologique est réglementée au niveau international.


•Réglementation

La réglementation que nous allons traiter est celle de l'Union Européenne.
Le terme « agriculture biologique » apparaît en 1991 dans un règlement européen pour les productions végétales qui reconnaît officiellement ce mode de production. S’agissant de productionanimale, les ministres européens de l’agriculture ont adopté un règlement le 19 juillet 1999 entré en application en août 2000.
Ces réglementations ont été supprimées au 1er janvier 2009, et ont été remplacées par le règlement européen du Conseil du 28 juin 2007 (Journal officiel de l’Union Européenne 189 du 20 juillet 2007), et complété par des règlements d’application.
o Ce règlementdéfinit clairement les objectifs, les principes et les règles fondamentales pour le mode de production biologique.
- Il comprend un contrôle plus strict par rapport au système actuel de contrôle officiel européen des denrées
alimentaires
- Il permet aux pays extérieurs à l’Union Européenne d’exporter dans les mêmes conditions que lesproducteurs européens.
- Dorénavant, les pays européens n’auront pas le droit d’ajouter des réglementations plus strictes que la réglementation européenne.
- L’utilisation des OGM et des produits issus d’OGM est toujours interdite; mais le seuil de 0,9 % de présence accidentelle d’OGM dans les produits est autorisé.
- Seules les denrées contenant 95 % et plus d’ingrédients agricoles...
tracking img