Tpe sur le romantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6209 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

«  25 février 1830 ! Cette date reste écrite dans le fond de notre passé en caractères flamboyants : la toute première représentation d'Hernani ! Cette soirée décida de notre vie ! Là, nous reçûmes l'impulsion qui nous pousse encore après tant d'années et qui nous fera marcher jusqu'au bout de notre carrière. » Voilà ce que dit Théophile Gautier lors du triomphe de la premièrereprésentation de la pièce de théâtre Hernani, écrite par Victor Hugo. Ce dernier naquit en 1802 et se fit connaître dès son plus jeune âge grâce à son premier recueil de poème « Odes » qui attira l'attention de Louis XVIII. Déjà, en 1819, cet auteur très ambitieux, se prédestinait à devenir le chef de file du romantisme français:
«Je veux être Chateaubriand ou rien.»

Ce fut l'un des principauxporte-paroles du romantisme avec Gérard de Nerval et Gautier. En effet, Victor Hugo prôna dans la plupart de ses textes, comme chaque romantique, la communion entre la nature et l'humanité toute entière ainsi que l'épanouissement du lyrisme personnel et la vague des passions, notions que l'on retrouvera dans les écrits de Musset lorsqu'il abordera « le mal du siècle ».Victor Hugo devint populairegrâce aux nouvelles notions qu'il imposa au théâtre, en s'affranchissant des contraintes classiques. C'est ainsi qu'il écrivit Hernani et qu'il imposa un nouveau genre littéraire. Cette révolution esthetique provoqua la célèbre Bataille d'Hernani. Par ce fait, nous nous demanderons comment le théâtre romantique s'est affranchi des contraintes du théâtre classique.

I. Le drame romantique.Au XIXe siècle, le théâtre classique se trouve être en pleine décadence. De plus la découverte de Shakespeare et des dramaturges allemands, incite à la réflexion sur ce théâtre classique perdant ses attraits. C’est alors qu’après moult conversations, articles de journaux et débats, la décision de renouveler la tragédie est prise. C’est dans sa Préface de Cromwell, que Victor Hugo exposera lesconcepts définissant l’esthétique de cette nouvelle forme de théâtre : le drame. Il sera reconnu comme son manifeste et les écrits théâtraux postérieurs se baseront sur lui.
Le drame romantique, issu du mouvement littéraire, musical et pictural romantique, apparut donc dans la première moitié du XIXe siècle dans un contexte politique et historique, que l’on pourrait qualifier de rebelle, par larévolution de juillet 1830 qui entraina la fin de la seconde restauration pour mettre en place la Monarchie de Juillet.
Ce courant prône les sentiments face à la raison. Il s’oppose à l’imitation des œuvres antiques, en préférant l’inspiration pure aux modèles adorés, et propose ou plutôt impose une fin du théâtre classique malgré les conservateurs. En effet, il rompt avec les règlesclassiques, tout d’abord avec celles des trois unités, sauf l’unité d’action, car elles étouffent le véritable génie. Puis les règles de bienséance car elles empêchent la vraisemblance. Non pas celle que défendent les Classiques mais celle qui leur permet de dépeindre la réalité, sans les fioritures employées pour rendre un texte plus coquet.
Ce courant refuse, également, de distinguer les tonsc'est-à-dire les différents genres littéraires et notamment la comédie de la tragédie, car ils peuvent s’inscrire les uns dans les autres. De plus, pour dépeindre la réalité, il faut bien aborder la diversité des caractères, des sentiments, des situations et autres éléments présent dans la nature. C’est ce que fera, d’ailleurs Hugo, lorsqu’il alliera « le grotesque au sublime ».
Le drameromantique ne se plie pas non plus, comme le drame bourgeois, au moralisme et le personnage principal de ces pièces, loin d’être un cliché du XVIIe ou encore du XVIIIe siècle est généralement un marginal, -représentant sans doute « les enfants atteint par le mal du siècle »-, dont le destin évolue avec la pièce. Cependant cette marginalité peut être diverse : sociale, intellectuelle etc. Néanmoins,...
tracking img