Tpe synthese

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (736 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de Synthèse de T.P.E.

TELLIER Rémi Années 2010/2011
Lycée : Léo Lagrange
Collègues : BLANCHART Thomas
KACZOR Loïc

Les Expérimentations Médicales NaziesL’homme et la nature

Cette année, en classe de première ES, au Lycée Léo Lagrange, j’ai fait la découverte des  Travaux Personnels Encadrés (TPE), discipline dont j’avais vaguement entendu parler.Ainsi, pour mon année de première, j’ai travaillé avec Loïc Kaczor et Thomas Blanchart sur les expérimentations médicales nazies.

Ma première séance de TPE fut un moment de découverte. Ayantintégré la classe de Première ES en Décembre, certains groupes avaient déjà bien avancé. Je voulais pouvoir travailler dans un groupe où il y aurait une bonne ambiance de travail. Celui de Thomas et Loïcportait sur « Les sciences arabes ». Après avoir intégrer le groupe et compris en quoi les TPE consistaient (leur but, le fonctionnement des séances, le carnet de bord, les différentes productionspossibles, les synthèses, l’évaluation au bac et tout ce qui se rapportait à cette matière), j’ai exposé mon avis à propos du sujet. Celui-ci ne m’intéressant pas vraiment, j’ai proposé de travailler surle domaine de la médecine au vingtième siècle. Après plusieurs questionnements, nous avons finalement changé de sujet. La période de la seconde guerre mondiale nous intéressant fortement, nous avonsdirigé notre choix, toujours sur le thème de « l’homme et la nature », sur « Les expérimentations médicales nazies ». Ma connaissance sur ce sujet n’étant pas vraiment élevée, ces TPE seraient pour moiun moyen d’approfondir celle-ci.

Durant les premières séances après notre changement de sujet, nous nous sommes lancés dans des recherches concernant celui-ci. Il nous restait environ huitséances pour terminer notre dossier. Les débuts ont été très difficiles vu notre retard et la certaine complexité du sujet, et en effet ce passage reste peu détaillé dans l’histoire de la seconde...
tracking img