Tps de familles dans les dessins animés

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITÉ PARÍS 8 – SAINT DENIS

UFR CULTURE ET COMMUNICATION

Master II Recherche

LA TELENOVELA OU FEUILLETON EN AMERIQUE LATINE

Par

Liliana Patricia MEJÍA BETANCUR

Travail présenté dans le cadre du cours de Genres Audiovisuelles et Programmation

6 Janvier 2009

LA TELENOVELA OU FEUILLETON EN AMERIQUE LATINE

INTRODUCTION

« Il ya un fil qui lie Scherezade, raconter deshistoires nuit après nuit, et, par conséquent, le report de sa condamnation à mort, avec les écrans de télévision dans le monde, émettant 2, 3, 4, 5 chapitres de différents telenovelas tous les jours. Il est le même que la grand-mère qui passe par le conte pour les petits petits-enfants, ou le crieur qui dans les siècles passés allait de ville en ville raconter des faits, des événements, deshistoires ...
Que thread parle de la validité de la narration, met en évidence la persistance de l'histoire à travers les âges. Nous avons tous l'expérience d'écoute et de raconter des histoires. Le récit fait partie de la culture, chaque culture il existe des histoires qui circulent, il s'est produit des histoires, des anecdotes.
Et aussi un fil qui se lie à, avec les yeux allumés, autour du feu,écouté les récits d'un voyageur, un jongleur de chansons, ou, plus proche dans le temps, la préparation de leurs chaises autour de l'équipement radio. Et aujourd'hui, ils le font devant la télévision. Je me réfère à ceux qui aiment les contes, qui partagent la passion de l'histoire. Pour écouter, de suivre un récit.
Aujourd'hui, ces histoires sont en circulation dans le cinéma et la télévision. Àla télévision, il ya une histoire d'amour. La telenovela n'est rien de plus que la mise à jour du mélodrame, comment attirer les téléspectateurs qui ont trouvé le mélodrame à ce stade » [1]
Ce document présentera différentes définitions, l´histoire, le concept de la telenovela ou feuilleton en Amérique Latine et son influence dans le monde entier. Egalement parlera de les différentes styles etmodèles en la production du genre dans quelques pays d´Amérique. Finalement, parlera d´un cas particulier en Colombie, « Yo Soy, Betty la Fea » et son influence et adaptation en différentes pays de la planète comme une grande exemple et représentation de un véritable phénomène culturel.
DEFINITION

1. Les telenovelas (ou novelas) sont les feuilletons quotidiens diffusés en fin de soirées dansles pays d'Amériques Latines. Le mot telenovelas est un mot espagnol, formé d'après les mots : télévision qui veut dire « télévision » — et novela — qui veut dire « roman », c'est-à-dire histoire longue.[2]

2. Les telenovelas (sont reconnues dans quelques régions comme novela, aussi télésérie o teleteatro) c´est un programme de télévision produit à l’origine dans plusieurs pays d´ AmériqueLatine, et avec une diffusion d’épisodes quotidienne et consécutifs, racontant des histoires fictives quoique parfois basée sur des faits réels , dont le contenu est souvent mélodramatique. Elles peuvent être comparées au roman rose. Bien qu'elles soient thématiquement semblables aux soap operas de la télévision anglo-saxon, contrairement à celles-ci la telenovelas latino-américaine a un nombre limitéà 100 épisodes et d’une durée approximativement de six mois à une année. Dans des cas exceptionnels sa durée peut être étendue à deux voir trois années.[3]

3. «La telenovela n'est rien de plus que la mise à jour du mélodrame, comment attirer les téléspectateurs qui ont trouvé le mélodrame à ce stade».[4] (Nora Mazziotti)

4. «La telenovela est le principal moyen d’expression du continent, dontla pénétration est plus forte que le cinéma, le roman ou le théâtre»[5]. (Fernando Gaitán)

5. «Toutes les telenovelas s’articulent autour de thèmes «aussi vieux que l’humanité», affirme Arquímides Rivero, un des précurseurs du genre au Venezuela. Ces situations universelles et l’identification du téléspectateur à une histoire qui, sans être une copie conforme de la réalité, s’en inspire...
tracking img