Traductologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1174 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le texte que nous avons ici en Français est une traduction sémantique du texte original. En effet, la traduction est fidèle au texte original. F.W. Laparra essaie de conserver au mieux ce qu'à voulu transmettre l'auteur du texte original à ses lecteurs. Dans un même temps, le traduction du texte original peut parfois s'avérer fonctionnelle, puisque certaines expressions ne peuvent être traduiteslittéralement en Français, car elles ne seraient pas comprises du lecteur francophone.

Dès la première ligne, alors que le texte en Anglais utilise la formule « the next morning », le texte en Français parle du « surlendemain », ce qui n'est pas la traduction littérale, puisque « the next morning » signifierait en Français le lendemain. Ligne 1, il est aussi écrit « one brought him this notefrom her ». En Français, la tournure a été simplifiée, on ne mentionne plus l'expéditeur de la lettre : « on lui apporta une lettre ». On ne sait pas si l'expéditeur est un homme ou une femme.

Ligne 3, en Anglais, un changement dans la taille des caractères du texte signifie le passage au contenu de la lettre. En Français, c'est l'usage des guillemets qui introduit cette lettre. Cette différencede ponctuation pour signifier la lettre est utilisée à deux reprises dans le texte.

Ligne 5, le prénom « Suzanna » est écrit. En Français, l'auteur a choisi de le franciser en utilisant le prénom « Suzanne ».

Ligne 8, alors que l'Anglais choisit d'utiliser un nom commun pour caractériser l'auteur de la lettre : « whatever her mood », la traduction en Français utilise une forme verbale : «Quoi qu'elle eût pensé ». Nous avons ici à faire à une transposition, la catégorie grammaticale change. A la fin de cette même phrase, la traduction a été simplifiée en Français, l'expression « in her view » n'est pas traduite.

Ligne 10, il y a une différence de ponctuation entre l'Anglais et le Français. En Anglais, nous avons deux phrases distinctes séparées par un point, alors qu'en Françaisces deux propositions sont séparées par une virgule et ne forment qu'une seule et même phrase. A la fin de la ligne 10, une expression n'a pas du tout été traduite dans le texte en Français : « at this season ». D'autre part, alors qu'en Anglais la formule « I ought to learn » est utilisée, en Français on perd cette notion de devoir et l'expression est simplement traduite par « qui est bonne pourmoi ».

Ligne 13, dans le texte en Anglais, il est écrit : « and there seemed a finality in their decisions », tandis qu'en Français, cette même phrase est traduite ainsi : « il semblait qu'ils dussent en rester là ». C'est à nouveau une transposition.

Ligne 14, dans le texte en Anglais, il est écrit : « he received a message […] whom he had directed to telegraph ». En Français, l'équivalentdu verbe « telegraph » (télégraphier » est rarement utilisé, le nom « télégramme » est donc utilisé au départ, et à la fin du passage, c'est le verbe « prévenir » qui substitue le verbe « telegraph ». Ligne 15, l'adjectif « serious » est traduit par l'adjectif « grave » en Français.

Ligne 17, le verbe « sink », qui signifie littéralement « couler » est utilisé pour signifier l'état de santé dela tante. En Français, on parle le plus couramment de « couler » pour un bateau par exemple. Aussi ce verbe est-il traduit par l'adjectif « mourant ».

Ligne 21, « labouring man » est traduit en Français par un paysan, car l'expression anglaise est trop vague pour un lecteur francophone, bien qu'à la lecture du texte, le métier de cet homme puisse être facilement déduit.

Ligne 22, alors qu'enAnglais, l'expression « in his face » est utilisée, en Français elle est substituée par la formule « à son expression ». En effet, si cette phrase avait été traduite littéralement, elle n'aurait aucun sens en Français. Nous avons là aussi à faire à une transposition.

Ligne 24, il est écrit : « Mrs Edlin had sent out the man ». En Français, cette expression a été traduite par « l'homme avait...
tracking img