Tragedie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3510 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Architecture du théâtre grec antique.
La construction des théâtres grecs « classiques » s’échelonne du Ve au IIIe siècle av. J.-C. Il est relativement facile d’en recenser une centaine. Avant cette période, ils sont archaïques, et rares ; après, ils sont hellénistiques ou romains, et innombrables.
Les théâtres grecs classiques sont présents dans toute la Grèce continentale et insulaire, ainsiqu’en Grande Grèce (Italie du Sud, Sicile) et en Asie Mineure.
Disposition sur le terrain
Le Théâtre de Dionysos à Athènes, tel qu'on l'imaginait en 1891
On dit, on écrit couramment que les théâtres grecs sont creusés au flanc d’une colline, tandis que les théâtres romains sont construits en terrain plat sur voûtes et arcades. En réalité, cette opposition mérite d’être fortement nuancée.
Sil’on examine la disposition d’un nombre suffisant de théâtres antiques, on s’aperçoit vite que :
aucun théâtre grec ne se trouve construit en terrain plat (l’architecture grecque classique ne permet pas la construction sur voûtes concrètes, qui n’est connue qu’à partir de l’architecture romaine), mais les ailes ou parties latérales peuvent être construites en maçonnerie : à Épidaure ou àDodone, où elles sont en remblai, mais plus encore à Argos, par exemple, où les parties construites constituaient l'essentiel du koilon.
une immense majorité de théâtres romains sont eux aussi adossés à une colline. La construction sur terrain plat est un luxe et une prouesse réservés à la capitale (théâtres du Champ de Mars, à Rome) et à certaines villes des provinces romaines situées en paysentièrement plat, toujours par obligation, et non par choix.
Cette remarque ne concerne pas les amphithéâtres romains, nécessairement construits, dès qu’ils sont de quelque importance.
Le théâtre, en Grèce, n'a aucun rapport avec le théâtre moderne; c'est un édifice à ciel ouvert.
Les représentations sont donc données quand le temps le permet et en plein jour.
Le théâtre comprend, en soncentre, un disque de terre battue où se placent le choeur, les danseurs, chanteurs et musiciens, celui-ci s'appelle l'orchestra.
Au centre de l'orchestra se trouve "la thymèlè" ( autel en l'honneur de Dionysos ).
L'ensemble des gradins qui s'appelle koïlon est installé au creux d'une colline, adossé au relief naturel. Ils sont disposés en hémicycle, divisés en paliers horizontaux et comportant desescaliers. Aux premiers rangs, sont installés les sièges d'honneur. Les gradins étant souvent orientés au sud, les spectateurs étaient donc éblouis par le soleil plusieurs heures de suite.
Face au koïlon, se dresse un bâtiment qui sert de coulisses aux acteurs : la skéné.
Le proskénion est le lieu où jouent les acteurs : c’est une estrade étroite et longue, légèrement surélevée par rapport àl'orchestra.

Structure d'une pièce tragique:

Le théâtre grec a une forte composante religieuse, comme toutes les manifestations antiques.
Son origine explique cet aspect. Il est né des hymnes célébrées en l'honneur du dieu Dionysos ( dieu du vin et de la fertilité ) dont les trois principaux festivals sont les Dionysies champêtres ( de décembre à janvier ), les lénéennes ( de janvier àfévrier ) et les grandes Dionysies ( de mars à avril ).
Ces hymnes célébraient les aventures tristes ou gaies du dieu. Les membres du choeur, les choreutes, prenaient part à sa joie ou à sa douleur.
Il y eut d’abord un choeur de 12 choreutes puis de 15.
Au choeur, on ajouta d’abord un acteur, puis un autre et enfin un troisième. Peu à peu, le chant diminua au profit du dialogue.
A partir de cetteorigine religieuse, le théâtre a conservé des scènes rituelles: deuil, sacrifice et supplications ainsi que des chants religieux.

Les acteurs

Les acteurs sont au maximum trois pour effectuer les représentations. Le seul acteur célèbre et mentionné dans les inscriptions est le "protagoniste", les deux autres se mettent en retrait et n'ont que des rôles secondaires. Ils sont payés pour leur...
tracking img