Traite de lisbonne : les avantages et les inconvenients pour un em d entrer ou sortir de l ue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3275 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail realise par jessika garcia marine c , anne julie d , marie b, elodie b, alexandre g, alexandra d , etudiants en ecole de commerce sur lyon.

La serveuse vient se faire payer et le turc n’a pas d’euros donc il ne peut pas payer et donc allume car pas d’accord avec l’euro.
I Raison économie

• La monnaie

Contre :
Alex : L’euro a pour fonction d’apporter, à travers une monnaieunique, une cohésion des politiques économiques des membres de l’Union européenne et de favoriser les échanges intracommunautaires grâce à l'abolition des fluctuations des monnaies.
De ce fait, l’euro est aussi un outil politique de l’intégration européenne. La mise en place d'une monnaie unique s'inscrit donc dans le processus de réalisation du marché unique le plus intégré possible. Lesprincipaux avantages de l'euro sont :
La garantie de faibles taux d'intérêt : mise en place d’un environnement de stabilité des prix dans la zone euro, exerçant un effet de modération sur la formation des prix et des salaires. Il en ressort que les anticipations d’inflation et les primes de risque liées à l’inflation sont demeurées limitées et stables, ce qui s’est traduit par de faibles taux d’intérêtde marché.
La transparence des prix : bénéfique pour les consommateurs. Il en résulte une concurrence accrue entre les Etats membres, ce qui favorise les échanges intra-communautaires et soutient la croissance. Les prix sont tous affichés dans la même monnaie ; il est donc plus facile de les comparer et de faire le bon choix !
L'élimination des coûts de transaction : L'euro a induit ladisparition des fluctuations de cours de change, et donc des risques de change au sein de la zone euro. Auparavant, ces coûts liés aux cours et aux risques de change constituaient des obstacles aux échanges commerciaux et à la concurrence au niveau transfrontalier.
Favorise le commerce et le tourisme

Elodie : Les pays sans l’Euro se portent mieux. Ex Suisse : 600 millions de francs suisse, baissedu chômage (3.6%), PIB 44% plus élevé que la moyenne Européenne.
Effet domino : Crise Grecque → Affecte l’euro → donc les EM. Le scénario de la contagion à l'ensemble de la zone euro provoque alors la panique sur les marchés boursiers.
Après crise de 2008 : € = 1.6038$ le 15 juillet 2008 → 1.361 aujourd’hui.

Marie : France dit : Pays sans euro se portent mieux : tels que Danemark, Suisse,Suède et Norvège.
Suisse : 600 millions de francs suisse, avec baisse du chômage (3.6%), PIB 44% plus élevé que la moyenne Européenne.
Norvège : 256.5 millions de dollars , taux de croissance de 1.6% en 2010.
Allemagne : baisse 7.5% de chômage
France se stabilise à 9.9 %

JESSIKA : CONTRE L EURO

Refus de l euro pour plusieurs raisons :

- Impossibilite d avoir une monnaie unique si lessituations conjoncturelles sont trop differentes. On constate des taux de croissance differents : - 0,8% en moyenne dans la zone euro et 2,5 % pour l angleterre.
Taux de chomage divergents aussi : 5,1% pour l angleterre et 8,8% pour la zone euro selon l OCDE. Les Anglais pas envie de s arrimer a une telle conjoncture tirer vers le bas.

- Les anglais estiment qu il faut que les economiessoient suffisemment flexibles pour que les chocs et ralentissements de l activite puissent etre absorbes.
En angleterre la fexibilite > a la flexiblilte europeenne grace a quasi innexistence du salaire minimum, + de mobilite des des Wers ( licenciments + faciles et embauche + rapide ) -- Angleterre flexible mais veulent aller plus loin. De ce fait les allemands et les francais n auraient jamais duadherer a l euro compte tenu de leur rigidite selon nous.

Pour
Alexandre : Turquie  pour son pays ce serait un avantage Alexandre
Marine : Croatie  Avantage monnaie commune  accentuation du commerce
• L’économie des entreprises
Pour
Alex : L’Italie : Plus de protection pour les consommateurs : l’Europe a apportée des entreprises plus compétitives, une plus grande diversité de biens...
tracking img