Traitement moral pinel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1226 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I/ Pinel et son traitement moral.
En 1801, Pinel fait paraître un « Traité médico-psychologique de l’aliénation mentale» dans lequel se émerge une réforme importante : le traitement moral. Pour Pinel l’aliénation mentale est une maladie comme les autres qui doit être traitée de la même façon , c'est-à-dire selon une application de la démarche naturaliste prônant l’observation.
Le grand principemis en évidence dans cet ouvrage est que les aliénés ne sont pas totalement enfermés sur eux-mêmes, ce sont des êtres de raison, des personnes avec lesquelles on peut entrer en rapport, et qui sont donc susceptibles de guérison. C’est cette reconnaissance d’un reste de raison chez l’aliéné qui permet le traitement. La véritable révolution pinelienne se situe dans la découverte du traitement moralet d’une nouvelle relation avec le malade qui apporte un regard nouveau sur le fou qui n’est plus un insensé mais un aliéné de l’esprit.
Selon Pinel, la folie vient de causes morales et doit être soignée par des remèdes moraux. Dans son ouvrage, il recommande donc l'usage de méthodes engageant les émotions, à l’opposée des méthodes traditionnelles à base de saignées et de purges. Pinel estreconnu comme le fondateur de cette méthode car il est le premier à la formuler.
Le traitement mis en place se base tout d'abord sur l’isolement mais aussi sur un traitement moral qui s’appuie sur l’attitude du médecin face au malade. L’isolement est instauré dans des asiles qui sont considérés comme cadre indispensable au traitement moral (comme la Salpetrière ou Bicêtre). Ainsi, l’asile était unrefuge pour le malade et une condition nécessaire pour le mener sur vers la guérison.
Dans son traitement moral , le médecin doit avoir une parole douce et rassurante qui donne au malade l'espoir tout en compatissant de sa souffrance. Philippe PINEL pense que parler avec douceur est la base de tout entretien thérapeutique, puis l'important est que s'instaure une relation de confiance avec lepatient pour la suite des soins. Le médecin devait comprendre la logique du délire de son patient, en usant si besoin, de son autorité . A travers ce dialogue le patient retrouve sa dignité et l’estime de lui-même. Pour Pinel, il est indispensable dans son traitement d’appliquer 3 principes :
-Bienveillance : le médecin compatit aux souffrances de l'aliéné, il crée un climat de sympathie. Il doitessayer d’écouter, de compatir et laisser le malade s’exprimer pour qu’il s’améliore en reconnaissant ses erreurs et puisse retrouver sa dignité de personne.
-Douceur : Pinel préconise de parler avec douceur pour favoriser la relation de confiance et donner au patient un espoir d’amélioration. Philippe PINEL pense que parler avec douceur est la base de tout entretien thérapeutique, il faut ques'instaure une confiance et une alliance avec le patient pour la suite des soins. Ainsi le patient à travers cette écoute retrouve sa dignité et l’estime de lui-même
-La persuasion : il s’agit de convertir le patient au système de croyance du médecin, c’est à dire le pousser à faire du médecin son idéal et lui imposer l’ordre de la raison. Il faut qu’il y ait un jeu de séduction , de chantage auquelPinel se laissera prendre et renforcera en conséquence son autorité vis à vis de l’aliéné. Il faut savoir se faire craindre de l’aliéné, que le médecin soit un personnage redoutable et inattaquable. On peut s’étonner d’une telle évolution car à cause de ce nouveau mode d’approche autoritaire, le traitement moral aboutira à un échec en quelques décennies.

II/ La Nosographie* de Pinel :
En 1798,Philippe Pinel écrit une Nosographie philosophique, qui est une classification des maladies mentales, appelées à l'époque « vésanies ». Basée sur le principe de classification des sciences naturelles, cette nosographie s'inspire notamment des œuvres de Cullen (médecin écossais qui donna la définition des névroses). Pinel apparaît ainsi comme un des fondateurs de la nosologie.
“Philippe Pinel...
tracking img