Trame verte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1236 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TRAME VERTE
Eléments de définition

Région/Diren Nord-Pas de Calais Version 23 mars 2000

LA NOTION DE « TRAME VERTE »

Après la notion « d’infrastructure naturelle » (cf. rapport zones humides, Préfet Bernard, 1994), et avec le concept de « corridors biologiques », la trame verte est officiellement introduite dans le domaine de l’aménagement du territoire via les Schémas de servicescollectifs et les Profils environnementaux. Elle est depuis quelques années utilisée, évoquée dans les domaines de l’urbanisme, du paysage ou de l’aménagement, avec différentes échelles, objectifs et vocations.

Les collectivités et de nombreux acteurs seront amenés à accompagner des opérations liées à la Trame verte. Il nous a donc semblé utile de préciser la définition de ce concept, afin defaciliter le travail et les échanges des acteurs concernés.

Nous comprenons intuitivement que la trame verte est une notion bio-géographique qui, par analogie à la trame d’une étoffe, évoque à la fois un état et des fonctions.

A titre d’image, les fils de maille et fils de trame confèrent sa qualité à une étoffe : plus les fils sont fragilisés, ou « manquant », plus le tissu menace de sedéchirer.
De manière métaphorique, dans l’image ci-contre, on peut imaginer que chaque brin représente une espèce, que chaque fil est un groupe d’espèces ou un écosystème, et considérer qu’au-delà d’un certain seuil de dégradation, c’est toute l’étoffe (la biodiversité, ou la biosphère à plus grande échelle) qui est menacée.

Une métaphore aussi simple, mais plus conforme à la complexité de laréalité, serait de comparer la trame verte au maillage des réseaux sanguins, nerveux, lymphatiques qui doivent être non seulement en bon état, mais correctement connectés en eux, ainsi qu’avec nos cellules et nos organes, pour assurer notre survie.

CE QU’EST LA TRAME VERTE

Nous entendons par « Trame verte » la somme des zones de connexion biologique et des habitats connectés. Autrement dit : leréseau des éléments de territoire et de milieux qui constituent ou connectent en eux :
- les habitats naturels de la flore et de la faune sauvages et spontanées,
- les sites de reproduction,
- les sites de nourrissage,
- les sites de repos et d’abri,
- les « couloirs » (corridors) de déplacement (dont migrations) de la faune sauvage,
- les « couloirs » (corridors) de dispersion de la flore.L’état et la qualité de la trame se mesurent dans la qualité et la quantité des habitats naturels et des connexions biologiques entre ces habitats. Les habitats sont en quelque sorte les nœuds du maillage, et ils jouent le rôle de réservoir de gènes, d’espèces, de communautés pour la biodiversité.

Les constituants de la trame verte sont souvent de fait des coninuums biologiques ou physiques.Ils peuvent être continus ou en « pointillé » (on parle alors parfois de structures en gué).
Ils peuvent être permanents ou non (cf. migration des oiseaux, poissons, amphibiens, insectes), différents selon les espèces ou groupes d’espèces.
Ils peuvent être « immatériels » (axes migratoires des oiseaux, des poissons marins).

A titre d’exemple, sont considérés comme éléments de trame verte :certaines forêts, les zones humides, les coteaux calcaires, zones dunaires, falaises, haies, dans la mesure où ils constituent des milieux plus épargnés par les impacts des activités humaines ou infrastructures (dérangement, pollution, bruit, éclairage nocturne, engrais et pesticides ou destruction directe).

Les corridors peuvent aussi résulter d’aménagements humains qui n’avaient pasvocation à les créer. Exemples : réseau bocager et ripisylves, mais aussi délaissés ou talus routiers, bords de canaux, de wateringues, réseaux de fossés, voies ferrées, jardins, friches industrielles...

MULTI-ECHELLE

La trame verte s’apprécie à toutes les échelles spatiales. Exemple : à l’échelle des grands couloirs de migration pour les oiseaux, à l’échelle paysagère (pour les mammifères...
tracking img