Transfert et contre-transfert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2885 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’entretien clinique est un outil primordial dans la pratique de la psychologie. La parole est mise au centre de tout rapport à l’autre qu’il s’agisse d’un cadre thérapeutique ou de celui de la recherche. Cependant, ces deux cadres n’impliquent pas le même investissement de cette parole. Les enjeux diffèrent et le positionnement de celui qui mène l’entretien est lui-même dissemblable.
Dans lecadre de mon parcours universitaire, j’ai dû essayer de trouver comment me positionner tantôt en tant qu’étudiante chercheuse qui tente d’élaborer un travail de mémoire, tantôt en tant que psychologue stagiaire praticienne, devant faire face à une demande amenée par des patients en mal être.
Des questions se sont alors posées à moi : quel enjeu existe-il dans l’entretien clinique en général ?Quelles en sont les spécificités dans le cadre de la recherche ? Dans celui de la pratique ?
L’interculturalité est une variable aujourd’hui essentielle dans une société en perpétuel brassage culturel. Ma position de future psychologue appartenant à une minorité visible, de par mes traits saillants d’Afrique du Nord me pousse à questionner l’effet que cela peut avoir sur l’imaginaire de celui quiest entretenu.
Que se passe-t-il, dans l’entretien clinique, quand le sujet/ patient est de la même origine que le psychologue ? Quant est-il du transfert et du contre-transfert ? Cela diffère-t-il selon le cadre ?
A la lueur d’un entretien clinique interculturel de recherche effectué dans le cadre de mon mémoire ainsi que d’un entretien clinique élaboré auprès d’un enfant consultant à l’Unitéde psychopathologie de l’hôpital de Sainte-Anne où j’ai été stagiaire, je tenterai de trouver des réponses à ces questions ; questions qu’il faudra avoir continuellement en tête tout au long de la pratique à venir.

II/ Cadre de Recherche

A- Présentation de l’étude

Dans le cadre de mon mémoire recherche de Master 1, je me suis intéressée à la problématique identitaire des jeunes issus del’immigration maghrébine. La problématique de l’adolescence fut un choix stratégique, au vue des enjeux identitaires qui sont rejoués à cette période. Apres une étude exploratoire auprès de jeunes adolescent d’origine maghrébine une question s’est imposée à moi : « Quel est le sens de la transgression dans la construction identitaire de l’adolescent en situation interculturelle ? ». La religionayant un sens profond pour ces jeunes dans leur construction identitaire, nous avons pris le parti d’approfondir cet aspect.
Le cadre théorique de cette étude s’inscrit incontestablement dans une approche interculturelle puisqu’elle met en présence deux systèmes culturels dans l’élaboration identitaire de ces jeunes. Après l’exploitation de ce cadre, nous avons formulé l’hypothèse de recherchesuivante :
Chez l’adolescent de tradition musulmane, il existe un lien entre la transgression des préceptes religieux et l’intériorisation d’une identité culturelle négative.
Nous avons effectué quatre entretiens non-directifs auprès d’adolescents de tradition musulmane âgés de 16 à 18 ans. La méthode qualitative des entretiens a permis d’étudier la singularité de chacun des sujets.
L’analysede leur discours, nous a donné les moyens de valider notre hypothèse. Ainsi, il existerait bien un lien entre la transgression des interdits religieux et l’intériorisation d’une identité culturelle négative chez les adolescents de tradition musulmane interrogés pour ce travail de mémoire.
Nous avons analysé ce lien comme un possible mécanisme de défense qui aurait pour fonction de diminuer ladissonance voire la culpabilité qui accompagne le choc/ la rencontre entre deux systèmes de valeurs : celui de l’Islam et celui des valeurs laïques françaises.

B- Méthodologie

Après avoir explicité l’objet de l’étude, nous rencontrons les adolescents motivés et volontaires à la participation. Au cours de l’entretien, nous proposons le thème de la religion et nous n’intervenons que pour...
tracking img