Transformation des lien familiaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (362 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Un nouveau

Un nouveau modèle de famille, prenant comme exemple de l’année 1965 où la pilule va être introduite dans le monde moderne mais cette dernière est interdite en France.

Divorce avec unenfant, le juge tranche dans la famille. Les couples choisissent leurs modes de divorces mais s’agissant de l’enfant, c’est le juge qui tranche. Un enfant devra vivre avec qui ? Il disposera deslieux et des temps de chacun du quotidien, de l’hebdomadaire du mensuel des études, des vacances, des conditions de l’éducation et de l’amour. La loi ne prescrit qu’une chose l’intérêt de l’enfant.L’intérêt de l’enfant est une notion multiforme sur laquelle juge n’est plus éclairé. Il va s’entourer de spécialiste de conseiller d’enquête social et de consultation psychologique.

En 2006, 1,2 milliond’enfants de moins de 18 ans vivent au sein d’une famille recomposée en France métropolitaine.

En 2006, 3,3 millions d’enfants de moins de 18 ans ne vivent plus avec leurs deux parents en Francemétropolitaine, dans la plupart des cas à la suite d’une séparation des parents. Le plus souvent, ils résident avec un seul parent qui n’a pas de nouveau conjoint : 2,2 millions d’enfants habitent au seind’une famille monoparentale. 1,9 million d’entre eux partagent le quotidien avec leur mère et 300.000 avec leur père. Quand le parent se remet en couple, l’enfant peut habiter avec le nouveau conjoint,qui devient alors son beau-parent et symboliser avec plus ou moins de bonheur un substitut de l’autorité parentale. En 2006, 780.000 enfants vivent aux côtés d’un parent et d’un beau-parent, dont600.000 avec un beau-père.

Lorsque leur parent et leur beau-parent n’ont pas d’enfant en commun, les charmantes petites têtes blondes s’épanouissent généralement dans une famille ne comprenant pas oupeu d’enfants à l’image des familles monoparentales. Ainsi, 35 % sont les seuls enfants de la famille, contre 34 % pour les enfants de famille monoparentale et seulement 19 % pour les familles...
tracking img