Transport fluvial

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2586 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES TRANSPORTS FLUVIAUX
I ASPECTS GÉOGRAPHIQUES ET ÉCONOMIQUES
I. Historique (Source : http://www.picaro.nl/frans/fr_geschied.html)

On a découvert des pirogues destinées au transport de troncs d'arbres, datant de 6 500 ans. Pendant toute la période gallo-romaine le trafic commercial, et par conséquent aussi la batellerie, ont prospéré. Les bateaux étaient mus au fil de l'eau, par halagehumain ou animal, à la voile, à la rame, au moyen d'une perche ou par combinaisons de ces modes de propulsion.

1. Qu’est ce que le halage ?

Au Moyen Âge, on transportait 85 % des marchandises par voie d'eau, notamment par la Loire, la Seine, le Rhône et leurs affluents. On utilisait principalement des voies navigables naturelles.

2. Qu’est-ce qu’un affluent ?
3. Qu’est-cequ’un confluent ?

Au 16ème siècle, on commence à réaliser des canaux plus longs, rendus possibles par deux inventions : l'écluse à sas et le canal à alimentation artificielle.

4. Qu’est ce qu’une écluse à sas ?
5. Qu’entend-t-on par canal à alimentation artificielle ?

Au 17ème siècle, le Canal de Briare est ouvert à la navigation en 1642. Il joint la Seine et la Loire.Inauguré en 1681, le Canal du midi, relie deux mers, l’Atlantique et la Méditerranée. Son créateur, financier, et architecte Pierre Paul Riquet, fut le premier à construire un réservoir pour l’alimenter.

6. Que vont permettre ses nouvelles voies navigables ?

A partir du 18ème siècle, la navigation fluviale évolue, les voyages deviennent plus longs, et plus lointains. Ils permettent deremplacer la circulation maritime périphérique des marchandises par une circulation sur les voies navigables intérieures.

7. Qu’est-ce que la circulation maritime périphérique ?
8. Quels sont les avantages que procurent les voies navigables intérieures à cette époque ?

Au 19ème siècle, le canal commence à relier des pays entre eux (notamment entre la France et la Belgique), afin defavoriser les échanges commerciaux sur le territoire européen. La navigation fluviale a connu un essor important. Cependant, cette période a été une période critique pour la batellerie. Les politiques préféraient la construction des voies ferrées. La batellerie et le chemin de fer se faisaient violemment concurrence. Grâce à un directeur des Ponts et Chaussées, Franqueville, les compagnies de cheminsde fer n'ont pu donner le coup de grâce au transport fluvial. Il a réussi à éviter que le fer n'obtienne le monopole des transports.

9. Qu’est-ce qu’un monopole ?

Un autre personnage important fut le Baron de Freycinet. En 1879, ce ministre des Travaux Publics a établi un plan pour encourager le développement de l'industrie lourde française, en améliorant les conditions de transport dematières premières et surtout de la houille. En tout, 468 kilomètres de nouveaux canaux furent construits et 2 453 kilomètres modernisés. La navigation fluviale augmenta beaucoup durant la seconde moitié du 19éme siècle.

10. Quelles innovations a apporté le Ministre de Freycinet ?

Le 20éme siècle a connu de grands changements dans la batellerie. La construction des bateaux en bois estabandonnée, au profit de la construction métallique. Jusqu'aux années 1960, des 38 mètres sont encore construits en France. Après, on a augmenté la taille des bateaux. Les dimensions de ces bateaux sont basées sur celles des écluses du Canal du Nord qui a été ouvert à la navigation en 1966.

11. Qu’est-ce qu’une 38 mètres ?
12. Qu’est-ce qu’une péniche de type « Canal du Nord » ?

Depuisles années soixante, les voies navigables ont été négligées. Les canaux se sont envasés, les berges, et portes d'écluses se sont écroulés, ce qui cause des arrêts de navigation fréquents et prolongés. Certes, ces dernières années, il semble se produire un changement. Mais après des dizaines d'années de négligence, la remise en état des voies navigables se révèle maintenant coûteuse.
En...
tracking img