Tratement des eaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2324 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les traitements des eaux
La pollution de l’eau Principes de traitement Prétraitement des eaux

Le cycle de l’eau

La pollution de l’eau

La pollution
Définition :
La pollution désigne la dégradation d'un biotope par l'introduction, généralement humaine, de substances ou de radiations, entraînant une perturbation plus ou moins importante de l'écosystème. Elle peut aussi avoir pourcause un phénomène géologique comme une éruption volcanique.

un biotope est un ensemble d'éléments caractérisant un milieu physico-chimique déterminé et uniforme qui héberge une flore et une faune spécifiques (l’écosystème).

Pollutions de l’eau
L’eutrophisation : modification et dégradation d'un milieu aquatique, lié en général à un apport excessif de substances nutritives, qui augmentent laproduction d’algues et de plantes aquatiques.

Pollutions de l’eau
L’acidification : modification de l’acidité des eaux de pluie, douces ou marines par oxydation de métaux lourds.

Pollutions de l’eau
Les métaux lourds : ces métaux ne se détruisent pas et peuvent, par ingestion, provoqués des maladies graves. (plomb, arsenic, cadmium, mercure…)

Pollutions de l’eau
Pollutionbactériologique : modification du taux de bactéries contenue dans l’eau. Cette pollution est généralement due à l’élevage.

La pollution de l’eau

Principes de traitement
Prétraitement des eaux Traitement des eaux

Glossaire
Boues Charge Hydraulique
Boues résiduaires, traitées ou non, provenant de stations d'épuration des eaux urbaines résiduaires ; - Poids h d'une colonne d'eau de hauteur Hau-dessus d'un niveau de référence, exprimée en mètre de hauteur d'eau (pour un filtre) ; - Volume horaire ou journalier d’eau à traiter (pour une station d’épuration). La demande biochimique en oxygène est une mesure des matières organiques aisément biodégradables. C’est la quantité d’oxygène dissous dans l’eau nécessaire pour oxyder par voie biologique ces matières organiques. Cette mesures’effectue suivant un protocole normalisé en 5 jours, d’où le terme de DBO5. C’est la base de la définition principale de l’équivalent habitant (EH) supposé rejeter chaque jour dans les eaux des matières organiques se traduisant par un flux de DBO5 de 60 g/j. La demande chimique en oxygène est une autre mesure de la concentration de matières organiques (et partiellement inorganiques) contenues dans une eau.Mesurée après oxydation chimique intense, elle représente la concentration d’oxygène nécessaire à l’oxydation de la totalité des matières organiques. La DCO inclut donc la DBO et, pour l’essentiel (90 %), est biodégradable ou séparable dans les installations biologiques d’épuration des eaux usées.

DBO5

DCO

Glossaire
Dénitrification
Conversion des nitrates en nitrites puis en N2O ou enazote : la dénitrification des eaux usées urbaines prend place essentiellement au niveau du traitement tertiaire où elle s'effectue en partie ou totalement par une épuration microbiologique.
- Charge organique biodégradable ayant une demande

Equivalent habitant (EH) MES (matières en suspension) MO (matières oxydables) P Total NTK (azote total Kjedahl )

biochimique d'oxygène en cinq jours(DBO5) de 60 grammes d'oxygène par jour. Ensemble des particules minérales et (ou) organiques présentes dans une eau naturelle ou polluée.
(DCO + 2 DBO5) / 3

Orthophosphates PO43- + Phosphore organique N organique + NH4+

Prescriptions relatives aux rejets provenant des stations d'épuration des eaux urbaines résiduaires

Techniques de traitement
1) 2) 3)

3 Techniques de base : Lestechniques primaires Les techniques intensives Les techniques extensives 1 Technique particulière : Les micro-stations

1)

Principe général de dimensionnement

Les techniques primaires
Les décanteurs - digesteurs

Les techniques primaires
Les décanteurs - digesteurs

Les techniques primaires
Les décanteurs - digesteurs

Les techniques intensives
Trois grands types de...
tracking img