Travail collaboratif

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4197 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Technologies collaboratives, applications et usages[1]

Peut-on encore faire un état des lieux sur les technologies collaboratives ?

Depuis 20 ans, les réflexions sur ces technologies sont devenues l’objet d’une discipline scientifique à part entière : le Computer Supported Cooperative Work (travail coopératif assisté par ordinateur, CSCW). Depuis que ce terme a été forgé en 1984 par IrèneGreif et Paul M. Cashman, des chercheurs d’origines disciplinaires extrêmement diverses (ergonomie, psychologie, linguistique, sociologie, etc.) se sont investis dans des recherches présentées dans de très nombreux colloques (dont le principal est le colloque bisannuel « CSCW » qui a donné naissance à un colloque « frère » en Europe dénommé « ECSCW »), dans une revue spécialisée (CSCW), dans desdizaines d’ouvrages et des centaines d’articles.

Depuis leur origine, on peut considérer que les technologies collaboratives sont une des innovations technologiques qui est le mieux parvenue à associer les sciences sociales à son développement. Alors que dans la plupart des domaines on constate une frontière étanche entre une sociologie des techniques qui analyse comment une technologie estproduite et une sociologie des usages qui étudie les effets sociaux de ces mêmes technologies, on trouve avec les technologies collaboratives une configuration spécifique où sociologie des techniques et sociologie des usages dialoguent entre elles pour proposer de manière rapide et itérative des améliorations des logiciels conçus (Kies, Williges, Rosson, 1998).

Cette proximité entre les sciencessociales et la conception des technologies collaboratives a eu des conséquences sur la manière dont ces technologies sont conçues. En effet, pour toutes les personnes qui travaillent dans ce champ, il apparaît clairement que conception et usages ne sont pas deux moments qui se succèdent dans la vie d’une innovation technologique mais deux activités qui doivent s’interpénétrer afin de produire desinnovations qui répondent le plus efficacement possible aux besoins réels des utilisateurs (Akrich, 1998). Le CSCW a ainsi particulièrement développé les processus de « conception centrée usager », « assistée par l’usage », un « co-design » ou un « design participatif » (traduire le premier par « user centered ») où les usagers sont incorporés aux différentes phases du processus de conception par lebiais d’enquêtes statistiques, de monographies de situations de travail, de vidéo d’usagers en activité, d’implantations en site expérimental ou même de déploiement en situation naturelle (Boullier, 2002). De très nombreuses méthodologies ont donc été mobilisées pour tenter de concevoir des technologies qui intègrent le plus fortement possible les préoccupations réelles des usagers dans lesprocessus de conception.

En plus de ce souci permanent de mettre l’utilisateur au cœur du processus de conception, les multiples travaux rattachés au CSCW partagent un attachement commun à la notion de coopération. C’est en effet ce qui leur a permis de se distinguer des deux disciplines préexistantes : l’étude des systèmes d’information d’un côté (Office Automation, Management Information System ouSI) et de l’autre la conception des applications destinées aux ordinateurs individuels (Human Computer Interaction ou HCI). Alors que la discipline des systèmes d’information travaille à la conception des « gros » systèmes pour les entreprises (serveurs d’entreprise, échanges informatiques de données (EDI), logiciels de réservation, de commande ou de transaction entre clients et fournisseurs), ladiscipline HCI s’implique dans la conception des outils informatiques qui permettent de construire un dialogue entre un individu et une machine isolée. Par rapport à ces deux « monstres » disciplinaires, le CSCW s’est efforcé d’occuper un domaine qu’ils cernaient mal tous les deux : l’organisation de la coopération de petits groupes de personnes qui travaillent en réseau ou en groupes projets....
tracking img