Travail partenariat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5519 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

INTRODUCTION 1

I/ L'Institut Médico-Educatif 2

Public 3

Partenaires de L'IME 3

SCHEMA DES LIENS ET FORMES DE PARTENARIAT ENTRE LES INSTANCES ET L'I.M.E 4

Partenariat et réseau 5

II/ La situation de Samy 6

III/ Le travail en réseau et en partenariat autour de la prise en charge commune de Samy 7

ORGANISATION DU LIEN PARTENARIAL 7

1/ Avecl'IMPRO 7

2/ Avec les parents 11

V/ Analyse 12

IV/ Nouvelle piste de travail en partenariat 15

CONCLUSION 16

INTRODUCTION

Dans ce dossier, il sera important de montrer le travail en réseau et en partenariat effectué au sein de l'établissement de stage. Je m’appuierai sur une situation socio-éducative.

Ici, il sera question de travailler en partenariat et en réseau face à unesituation de réorientation du jeune Samy âgé de 16 ans.
Le partenariat, est alors considéré comme «un agrégat de plusieurs institutions qui concluent un accord explicite pour se présenter ensemble, solidaire face à une situation »[1], et de permettre à Samy[2] de continuer à évoluer dans son autonomie afin de trouver une orientation adaptée.

Je vais dans un premier temps, identifier lesdifférents partenaires et leurs rôles, puis j'expliquerai l'organisation du partenariat. Pour finir, je tenterai d'analyser le lien partenarial et de proposer des axes de travail.
I/ L'Institut Médico-Educatif

L'IME fait partie d'une association regroupant 36 établissements.

L' IME est soumis à l'annexe XXIV du 9 mars 1956 modifiée par le décret du 27 octobre 1989 et la circulaire du 28 janvier1982 mettant en œuvre la politique d'intégration en faveur des enfants et des adolescents porteurs de handicaps.

De plus, il est soumis à la circulaire du 29 janvier 1983 et à la loi du 11 février 2005 «pour l'égalité des droits et des chances» qui met en place des actions de soutien et de soins spécialisés en vue d'une intégration dans des établissements scolaires ordinaires des enfants etadolescents en situation de handicap.

Cette loi tend vers un modèle d'inclusion de la personne handicapée dans son environnement et redéfinit la notion de handicap: « constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable oudéfinitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, ou d’un trouble de santé invalidant ».
Cette loi est venue faire évoluer la pratique de l’IME. En effet, beaucoup plus d’activités sont pratiquées extra-muros, ce qui va permettre une meilleure inclusion de la personne handicapée dans son environnement naturel. L’IME a pour objectif général de préparerl’insertion et la sortie des murs.

La loi du 2 janvier 2002 appelée loi de rénovation de l'action sociale et médico-sociale fait évoluer les règles de fonctionnement des institutions accueillant notamment des personnes en situation de handicap vers une meilleure reconnaissance de leurs droits et une adaptation de l'offre de services aux besoins spécifiques de la personne. Elle met l'usager aucentre du dispositif.
Dans l’IME où se déroule mon stage, je peux observer la mise en place de certains outils comme :

Ÿ Le Conseil de la Vie Sociale
Ÿ Le Projet de service
Ÿ Le Contrat de séjour signé entre la famille et l’institution
Ÿ Le livret d’accueil
Ÿ La charte des droits et des libertés

Ces documents montrent le droit de regard et de participation des usagers et de leurfamille.
L’enfant est au centre du dispositif même si la famille est largement sollicitée lorsqu’il s’agit d’une population d’enfant inadapté. Ainsi, lors des entretiens de retranscription du Projet Individualisé, l’enfant est présent, et son projet lui est expliqué dans des termes qu‘il peut comprendre.
La famille présente lors de cet entretien, valide le projet en y apposant, ou pas, sa...
tracking img