Travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1775 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Comme nous le constatons tous les jours dans notre société française, le travail est une nécessité. Qui ne travaille pas est montré du doigt : c'est soit un fainéant, soit un malchanceux. Ainsi le travail se pose à l'homme moderne comme une nécessité, et donc comme une contrainte. Dès lors que le travail devient la seule façon de subvenir à ses besoins, ne devient-il pas outil de servitude ? Nousle verrons, à bien des égards, c'est le cas. Mais c'est le travail dans sa forme moderne qui reste à combattre, et non le travail au sens philosophique du terme. Car n'est-il pas, au final, le seul outil dont dispose l'homme pour se donner les moyens de répondre à ses exigences de liberté ?
[pic]
• I) On peut affranchir le travail de toute servitude.
a) Le travail peut être consenti.
b)Le progrès rend le travail de moins en moins pénible.
c) Le travail peut être épanouissant.
• II) On ne peut pas affranchir le travail de toute servitude.
a) Le travail est une contrainte.
b) Le travail est asservissement.
c) Le travail est dépossédé du produit de son travail.

Un début de problématisation ...
    Peut-on affranchir le travailleur de toute servitude ?Problématisation :
Peut-on : a-t-on la possibilité de … ? ou a-t-on le droit de … ?
Peut-on interroge sur la légitimité et tout d’abord sur la possibilité d’affranchir le travailleur de toute servitude, ce qui sous entend que le travail est perçu comme un esclavage, une malédiction, une corvée…
Le travail est sans doute cela à l’origine (étymologie, origine biblique) mais il n’est peut-être pas qu’unemalédiction, il est peut-être aussi un moyen de réalisation de soi ?
Si la question se pose aujourd’hui c’est parce que nous vivons dans un société de loisirs qui n’aspire qu’à être en repos et que par ailleurs le chômage est considéré comme un fléau. Le travail est-il toujours une activité pénible ? Comment peut-on le rendre moins pénible et est-ce même possible ?

On remarquera que la questionprésuppose que le travailleur subit une certaine servitude. On demande s'il est possible de faire que toute servitude née du travail disparaisse. Autrement dit, on ne négligera pas de poser la question de savoir si la servitude est d'abord nécessairement impliquée par l'essence même du travail, ou, au contraire, si la servitude est contingente, liée à certaines formes accidentelles du travail, à desformes historiques qui peuvent disparaître.

Le sentiment d'être asservi
La servitude est( un état de dépendance qui peut prendre des formes diverses. Celle de l'esclave sur qui le maître a les droits qu'on a sur les choses, n'est pas exactement celle du serf féodal, personnalité juridique à laquelle certains droits sont reconnus. Quelles que soient ces formes, celui qui est asservi est privé deliberté(s). Il n'est pas, ou pas entièrement, maître de lui-même. On parle d'ordinaire d'aliénation pour désigner la dépendance à un autre que soi. Si l'aliénation est alors asservissement, l'absence d'aliénation n'est pas encore synonyme de liberté, dans la mesure où l'on peut dépendre de contraintes autres.

Il convient de chercher en quel sens le travail asservit le travailleur, parce que lesentiment qu'on a d'être aliéné ne peut pas suffire à déterminer la nature de l'aliénation. Il n'est a priori pas impossible que certains êtres se sentent écrasés par la tâche la plus légère, ou, inversement, que des travailleurs exploités se disent heureux dans leur travail et croient s'y épanouir. Une réflexion qui se contenterait de ces témoignages contra¬dictoires n'analyserait pas plus lesliens qui peuvent exister entre travail et servitude que celle qui ne serait sensible qu'à l'extrême variété des travaux concrets et donc des situations particulières.
Le travailleur
Il faut sans doute différencier les formes( que peut prendre le travail. Selon la place qu'il occupe dans la division sociale du travail, à un moment donné de l'histoire, un travailleur ne rencontre pas les...
tracking img