Travaux de recherche de ent l'energie ses verites

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1393 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Travaux de recherche d’ENT

Sujet: L’énergie ses vérités et ses mythes.

Problématique : Quelle sera la place des énergies alternatives et du pétrole en 2030 ?

Plan détaillé :
1. Le pétrole une source d’énergie indispensable aujourd’hui et demain
1a. L’actuelle place du pétrole dans la consommation mondiale d’énergie
1b. La place du pétrole dans la consommation mondiale d’énergie en2030

2. Les énergies alternatives anecdotiques ou réelles alternatives ?
2a. La place actuelle des sources d’énergies alternatives
2b. Les perspectives d’évolutions des énergies alternatives

1a. L’actuelle place du pétrole dans la consommation mondiale d’énergie

Le pétrole est au cœur de l’actualité, aussi est il soumit a beaucoup de tensions sur le plan des échangesinternationaux. D’après LA TRIBUNE « Les hydrocarbures obnubilent les politiques, les relations internationales (les tensions actuelles dans le monde arabe en témoignent au premier chef), mais aussi les investisseurs. Ces matières premières représentent plus de 10% des indices boursiers américains et européens et accaparent les capacités d investissement disponibles. (2) » Une grande part des ressourcessont alloues a la production de pétrole, ainsi nos sociétés dépendent pour une large part de ce combustible pour faire fonctionner nos économies.
Le pétrole a façonné nos modes de vie, s’en passer conviendrais de changer radicalement nos façons de vivre et donc d’apporter des changements structurels a nos sociétés. D’après une publication de La Tribune « Depuis que le pétrole a été découvertle monde a eu peur d’en manquer, et la recension des réserves exactes de chacun fait l’objet d’une surenchère permanente. Pourtant, si 1.000 milliards de barils ont déjà été consommes, il en reste tout autant dans les champs en exploitation voire deux fois plus si l’on en croit la United Geological Survey. Des montants auxquels il convient d’ajouter 600 milliards de barils non conventionnels,comme les sables bitumeux ou les huiles de schiste. Des huiles non conventionnelles couteuses à extraire, mais qui commencent à arriver sur le marche, notamment le pétrole issu des sables bitumeux au Canada. Les projections de long terme ne prennent pas en compte les éventuelles ruptures technologiques qui peuvent modifier l’état des réserves. Ainsi l’institut du pétrole (IFP) travaille sur dessolutions chimiques (2) ». Pour ainsi dire la fin du pétrole n’est pas proche. Notre consommation d’énergie est sans cesse croissante il faut alors une offre pouvant répondre a la demande de façon équilibrée.

1b. La place du pétrole dans la consommation mondiale d’énergie en 2030

On ne peut pas faire de prévision sure quand a ce qui ce passera effectivement en l’an 2030. Toutes fois étantdonner la situation actuelle on peut tenter une projection ainsi selon Le Monde « La marée noire du golfe du Mexique, en 2010, n’a pas infléchi la course avide au pétrole, de la même manière que la crise financière de 2008 n’a pas conduit à une refonte du système financier. (1)» On peut alors supposer qu’en l’état actuel des choses la situation ne va pas globalement changer.
Aujourd’hui plus de90% des millions de voitures des différents parcs automobiles roulent a l’essence, il y a des projets de voitures électriques qui restent peu convaincants a grande échelle pour au stade de recherche et de développement actuel. Selon La Tribune «  Malgré des réserves déclinantes les hydrocarbures représenteront encore dans 20 ans l’essentiel de la demande énergétique. Soit 28% pour le pétrole et22% pour le gaz en 2035 selon l Agence internationale de l’énergie (AIE). Une autre hypothèse plus économe en carbone, celle du  « scenario 450 » (qui prévoit une réduction des gaz a effet de serre a 450 parts par milliers dans l’atmosphère), ne montre pas de différence très marquée, pétrole et gaz représenterons alors conjointement 46% de la demande a cet horizon (2)» Ces deux combustibles qui...
tracking img