Tres de mayo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5219 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Malade Imaginaire

PERSONNAGES
ARGAN: malade imaginaire.BELINE: seconde femme d'Argan.ANGELIQUE: fille d'Argan et amante de Cléante.LOUISON: petite fille d'Argan et soeur d'Angélique.BERALDE: frère d'Argan.CLEANTE: amant d'Angélique.MONSIEUR DIAFOIRUS: médecin.THOMAS DIAFOIRUS: son fils et amant d'Angélique.MONSIEUR PURGON: médecin d'Argan.MONSIEUR FLEURANT: apothicaire.MONSIEUR BONNEFOI:notaire.TOINETTE: servante.
La scène est à Paris

ACTE I
Scène 1: ARGAN.Scène 2: TOINETTE, ARGAN.Scène 3: ANGELIQUE, TOINETTE, ARGAN.Scène 4: ANGELIQUE, TOINETTE.Scène 5: ARGAN, ANGELIQUE, TOINETTE.Scène 6: BELINE, ANGELIQUE, TOINETTE, ARGAN.Scène 7: LE NOTAIRE, BELINE, ARGAN.Scène 8: ANGELIQUE, TOINETTE.
ACTE II
Scène 1: TOINETTE, CLEANTE.Scène 2: ARGAN, TOINETTE, CLEANTE.Scène 3: ARGAN,ANGELIQUE, CLEANTE.Scène 4: TOINETTE, CLEANTE, ANGELIQUE, ARGAN.Scène 5: MONSIEUR DIAFOIRUS, THOMAS DIAFOIRUS, ARGAN, ANGELIQUE, CLEANTE, TOINETTE.Scène 6: BELINE, ARGAN, TOINETTE, ANGELIQUE, MONSIEUR DIAFOIRUS, THOMAS DIAFOIRUS.Scène 7: BELINE, ARGAN.Scène 8: LOUISON, ARGAN.Scène 9: BERALDE, ARGAN.
ACTE III
Scène 1: BERALDE, ARGAN, TOINETTE.Scène 2: BERALDE, TOINETTE.Scène 3: ARGAN, BERALDE.Scène4: MONSIEUR FLEURANT, une seringue à la main, ARGAN, BERALDE.Scène 5: MONSIEUR PURGON, ARGAN, BERALDE, TOINETTE.Scène 6: ARGAN, BERALDE.Scène 7: TOINETTE, ARGAN, BERALDE.Scène 8: TOINETTE, en médecin, ARGAN, BERALDE.Scène 9: TOINETTE, ARGAN, BERALDE.Scène 10: TOINETTE, en médecin, ARGAN, BERALDE.Scène 11: TOINETTE, ARGAN, BERALDE.Scène 12: BELINE, TOINETTE, ARGAN, BERALDE.Scène 13: ANGELIQUE,ARGAN, TOINETTE, BERALDE.Scène 14: CLEANTE, ANGELIQUE, ARGAN, TOINETTE, BERALDE.

Acte 1 Scène 1
ARGAN, seul dans sa chambre, assis, une table devant lui, compte des parties d'apothicaire avec des jetons; il fait, parlant à lui-même, les dialogues suivants:
Trois et deux font cinq, et cinq font dix, et dix font vingt; trois et deux font cinq.
"Plus, du vingt-quatrième, un petit clystèreinsinuatif, préparatif et rémollient, pour amollir, humecter et rafraîchir les entrailles de monsieur?" Ce qui me plaît de monsieur Fleurant, mon apothicaire, c'est que ses parties sont toujours fort civiles. "Les entrailles de monsieur, trente sols." Oui; mais, monsieur Fleurant, ce n'est pas tout que d'être civil; il faut être aussi raisonnable et ne pas écorcher les malades. Trente sols un lavement! Jesuis votre serviteur, je vous l'ai déjà dit; vous ne me les avez mis dans les autres parties qu'à vingt sols; et vingt sols en langage d'apothicaire, c'est-à-dire dix sols; les voilà, dix sols.
"Plus, dudit jour, un bon clystère détersif, composé avec catholicon double, rhubarbe, miel rosat, et autres, suivant l'ordonnance, pour balayer, laver et nettoyer le bas-ventre de monsieur, trente sols."Avec votre permission, dix sols.
"Plus, dudit jour, le soir, un julep hépatique, soporatif et somnifère, composé pour faire dormir monsieur, trente-cinq sols." Je ne me plains pas de celui-là; car il me fit bien dormir. Dix, quinze, seize, et dix-sept sols six deniers.
"Plus, du vingt-cinquième, une bonne médecine purgative et corroborative, composée de casse récente avec séné levantin, etautres, suivant l'ordonnance de monsieur Purgon, pour expulser et évacuer la bile de monsieur, quatre livres. Ah! monsieur Fleurant, c'est se moquer: il faut vivre avec les malades. Monsieur Purgon ne vous a pas ordonné de mettre quatre francs. Mettez, mettez trois livres, s'il vous plaît. Vingt et trente sols.
"Plus, dudit jour, une potion anodine et astringente, pour faire reposer monsieur, trentesols." Bon, dix et quinze sols.
"Plus, du vingt-sixième, un clystère carminatif, pour chasser les vents de monsieur, trente sols." Dix sols, monsieur Fleurant.
"Plus, le clystère de monsieur, réitéré le soir, comme dessus, trente sols." Monsieur Fleurant, dix sols.
"Plus, du vingt-septième, une bonne médecine, composée pour hâter d'aller et chasser dehors les mauvaises humeurs de monsieur,...
tracking img