Tribalique resume

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2813 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'ecriture litteraire africaine postcoloniale presente une nouvelle forme d'engagement litteraire. Montrez ce fait en vous appuyant sur des examples tires des nouvelle du recueil Tribalique.

RESUME
La fuite de la main habile
Elo, Mbouloukoué et Mba étaient nés tous trois au village Ossio et avaient été ensemble à l’école. Mba s’était entiché de Elo. Ils s’aimaient jusqu’au moment où Elo,ayant obtenu son cap de soudeur, réussit à un concours et alla en France. Au début, il envoyait une lettre à Mba toutes les semaines puis, deux mois vinrent où Mba ne reçut rien.
 
Après deux ans, Mba apprit que Elo s’était installé à Nantes où il travaillait dans une usine. Mbouloukoué fut désigné pour aller à un colloque en France. Mba le chargea de colis et de commission pour Elo son chériqu’elle attendait désespérément. Mais, lorsque Mbouloukoué le rencontra à Nantes, il sut que ce dernier était marié à Hélène et avait un enfant. Alors, il ne sut pas comment revenir le dire à Mba. Surtout lorsqu’ Elo demanda à son ami de dire aux dirigeants du pays que s’ils ne prennent pas garde, il n’y aura pas que la fuite des cerveaux mais des mains habiles…
Ah Apolline !
Raphaël est un jeuneséminariste qui, ne pouvant pas supporter l’ascèse de la chasteté, a quitté le séminaire pour s’inscrire en fac. Féru, travailleur, il fera la connaissance d’Apolline lors d’une surprise partie. Naîtra alors ce qu’il crut être le grand amour jusqu’au moment où, Apolline, revenant de vacances de son village, ne chercha d’abord pas à le voir. Puis, lorsque ce fut fait, elle avait complètement changé. Etpour cause. Elle était fiancée à Albert, un riche diamantaire avec qui elle avait vécu ensemble et qui la traitait de haut. Malheureusement, arrivée au village, elle avait subi des assauts répétés et successifs de son père, de sa mère et du conseil de famille parce qu’Albert menaçait son ex-futur beau père de lui enlever la gérance du magasin dont il était le propriétaire et qui n’était riend’autre que la dot d’Apolline. Face à cette situation, Raphaël et Apolline devront mettre un terme à leur idylle.
Monsieur le député
Ngouakou-Ngouakou est un député qui a beaucoup d’influence. Invité au congrès de la fédération nationale des femmes avant gardistes, il prononça un discours très pompeux, très apprécié et très applaudi, faisant l’éloge de la femme. Cependant, dans son ménage, c’est toutà fait le contraire. Grand phallocrate, il traite sa femme comme une bonne, ses filles comme des serveuses. Il n’a aucune considération pour les efforts que ces dernières font pour évoluer dans leurs études. Expert en infidélité, il en atteindra le summum en enceintant Marie-Thérèse, sa maitresse. Il refusa de surcroit la paternité de la grossesse.
Ancien combattant
L’ancien combattant estl’histoire d’un homme qui avait fait la guerre en Algérie dans les années 1960. Il avait tué et fait tuer beaucoup de personnes. Revenu au pays, plusieurs années plus tard, il rentra dans la rébellion. Il participa à un coup d’état organisé par de jeunes officiers. Il fut nommé ministre de la défense. Il nourrissait de grandes ambitions à ce poste lorsque subitement il fut cocufié. Après un remaniement,il fut envoyé en Algérie comme ambassadeur. Il y dragua Nadia. Mais, un jour, au beau milieu de la nuit, au cours d’une discussion, il apprit que la mère de celle-ci avait été tuée en combattant. Il comprit, compte tenu des précisions, qu’il en était l’auteur.
L’honnête homme
Dahounka, un travailleur du ministère  est chargé par son directeur d’aller faire une enquête sur la situation del’emploi et les perspectives d’avenir. Pour cela, il a été envoyé dans la société minière anonyme (Somian) dirigée par des cadres européens. Il rencontra monsieur Vuillaume qui lui certifia qu’il était impossible qu’il accède aux dossiers qu’il voulait malgré qu’il ait répété qu’il avait été envoyé par le ministère. Blessé dans son amour propre, il alla se plaindre à Ndoté, le préfet ; ce...
tracking img