Tribulations d'une paria.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2449 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TRISTAN, Flora
« Les pérégrinations d’une paria »
Librairie François Maspero, Paris, 1979.377p.
« Les pérégrinations d’une paria » fut publié pour la premièrement fois en 1838 à Paris chez Arthus Bertrand. Cette édition de 1979 a subit quelques changements tel que la numérotation des chapitres, l’orthographe et la ponctuation. L’exergue « Dieu, franchise, liberté » et l’adresse «  Auxpéruviens » a été supprimé. Enfin le livre a été allégé d’un quart de son texte. L’éditeur précise que tous ceci a été fait pour facilité la lecture de l’œuvre, pour demeurer dans le cadre d’une édition de poche et qu’aucune des aventures de Flora Tristan n’a été supprimée.

« Il n’est peut être pas de destinée féminine qui, au firmament de l’esprit, laisse un sillage aussi long et lumineux. » AndréBreton.

« Les pérégrinations d’une paria » de Flora TRISTAN est un récit autobiographique écrit suite au voyage de l’auteure au Pérou. Cette édition de 1979 est découpée en 18 chapitres représentant chaque étape de ce périple et comporte 377 pages. Si ce livre possède tous les attraits d’un roman il n’en est pas moins une enquête sociologiste sur le statut ( ou non-statut) des femmes seules etleur affranchissement.
L’auteure entreprend ce voyage le 7 avril 1833 et quittera Lima le 15 juillet 1834. « Les pérégrinations d’une Paris » ne paraitront qu’en 1838. A cette époque l’Europe est en pleine reconstruction post-révolution et la condition féminine doit être rediscutée : Flora Tristan, par ses écrits, ses enquêtes et ses actions, est le personnage féministe phare de ces années. Maisces domaines de prédilections ne s’arrêtent pas là. En ces temps difficiles elle se sentira investit d’une mission sociale au sein du milieu ouvrier.
Pour comprendre Flora Tristan il faut remonter aux sources de sa vie, de sa naissance c’est à dire ses parents. Sa mère, Thérèse Lesné, est une bourgeoise parisienne venue se réfugier en Espagne durant la révolution. Elle y rencontre un noblepéruvien Mariano de Tristàn y Maresco. Ils se marient en Espagne. Une fois en France, le 7 avril 1803 Thérèse donne naissance à Flore Célestine Thérèse Henriette que nous connaitrons sous le nom de Flora Tristan. Malheureusement Mariano décède laissant sa femme et son enfant sans revenu : le mariage effectué en Espagne n’étant pas reconnu par la France. Ainsi Flora gardera à jamais ce statut de fillenaturelle qu’elle désignera plus tard comme « paria ».
Pour sortir de cette misère, Flora est mariée très jeune : à 17 ans elle épouse un graveur du nom de Chazal. Cet homme violent lui donnera trois enfants. Seule subsistera la petite Aline Marie. A 22 ans elle fuira le foyer conjugal prenant de grands risques dont celui de finir sa vie en prison. Jamais elle ne reprendra une quelconque viemaritale. Elle vivra quelques années cachées à vivoter de menus travaux sans trop laisser de traces sur cette période. Elle entreprendra en 1833 cet étonnant voyage au Pérou afin de se faire reconnaitre auprès de la famille de son père et d’obtenir une aide financière. A son retour elle fera paraitre «Nécessité de faire un bon accueil aux femmes étrangères » (1835).
Par la suite elle seraintroduite dans le milieu littéraire et socialiste parisien commençant ainsi le long chemin du combat actif que sera sa courte vie.
Elle vivra quelques temps en Angleterre faisant de Londres son laboratoire d’observation de l’évolution de l’industrialisme. De cette époque elle nous laissera «  Promenade dans Londres » ( 1840).
Forte des premiers pas de l’internationalisme elle poursuivra jusqu’au boutson combat pour les opprimés. Ainsi paraitra en 1843 on œuvre la plus importante  « L’union ouvrière ». Elle entamera un tour de France qui lui sera fatal pour en faire sa promotion. Elle mourra d’épuisement en 1844 à Bordeaux.
Il est important de comprendre le parcours et surtout les douleurs de l’auteure pour entendre ce qu’il y a dans le récit explicatif de son voyage au Pérou dans « les...
tracking img