Triche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2291 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
------- |
LE MANAGEMENT CREATEUR DE SOUFFRANCE AU TRAVAIL |
---- |
|
David MONCHAL, Eloïse ALBERCA, Nicolas NOEL, Axel GONZALEZ |
2009/2010 |

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- |

BIBLIOGRAPHIE
INTRODUCTION
I/ LE HARCELEMENT :
A) HARCELEMENT MORAL :
DEFINITION
ORGANISATIONPROCESSUS
B) HARCELEMENT SEXUEL :
DEFINITION
FORMES DE LA DISCRIMINATION
RISQUES
CHIFFRES
C) VIOLENCE AU TRAVAIL :
CHIFFRES
II/ LE STRESS :
DEFINITION
SONDAGES ET QUELQUES CHIFFRES
CAUSE DU STRESS
III/ LE ROLE DU MEDECIN DU TRAVAIL :
A) DU TRAVAIL :
DEFINITION
ROLE
B) MEDECIN DU TRAVAIL :
DEFINITION
ROLE
IV/ CHANGEMENT PASSES ET PREVUS :
A) CHANGEMENT PASSE :MEDIATION EN ENTREPRISE
FORMATION
DIVISION DU TRAVAIL
B) CHANGEMENT PREVUS :
GROUPES DE PAROLES
PSYCHOLOGUES D’ENTREPRISE
RENFORCER LES CONTROLES DE L’INSPECTION DU TRAVAIL
V/ LES SANCTIONS :
DEFINITION
SANCTIONS POUR L’ENTREPRISE
SANCTIONS INTERDITES
SANCTIONS PENALES
CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE :
LIVRES :
ORANGE STRESSE : le management par le stress a France Télécom, PatrickAckermann
LE HACELEMENT MORAL AU TRAVAIL, Marie France Hirigoyen
CES MOTS QUI TUENT, CES MOTS QUI SOIGNENT : harcèlement moral au travail et hypnose de collectif, Christine Kreillon
INTERNET :
CABINETSAVOCATS.COM
L’EXPENSSION.COM
L’EXPRESS.FR
SERVICE-PUBLIC.FR
AUJOURD’HUI.FR
EMPLOI.FRANCE5.FR
STRESSANXIETE.FR

Selon la loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002, intégrée à l'article L. 122-49 duCode du travail « aucun salarié ne doit subir des agissements répétés de harcèlement moral qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel.

Aucun salarié ne peut être sanctionné, licencié ou faire l'objet d'une mesurediscriminatoire directe ou indirecte, notamment en matière de rémunération, de formation, de reclassement, d'affectation, de qualification, de classification, de promotion professionnelle, de mutation ou de renouvellement de contrat pour avoir subi, ou refusé de subir, les agissements définis à l'alinéa précédent ou pour avoir témoigné de tels agissements ou les avoir relatés. »
Cependant nous verronsque cet article ne suffit pas à protéger de toutes les formes de harcèlement le salarié moyen, mais qu’au contraire le nombre de victimes de harcèlement au travail ne cesse d’augmenter en ces temps de management par le stress.
I/ LE HARCELEMENT :
A) HARCELEMENT MORAL :
DEFINITION : Le harcèlement moral se manifeste par des agissements répétés, qui ont pour objet ou pour effet unedégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte aux droits du salarié au travail et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou de compromettre son avenir professionnel.
Ces agissements sont interdits qu'ils soient exercés par l'employeur, un supérieur hiérarchique ou entre collègues. Certains employés bénéficient de la protection contre ce type d’agissement.
Les salariés protégéscontre le harcèlement moral
Il s'agit :
* des salariés du secteur privé;
* des employés de maison;
* des concierges et employés d'immeubles à usage d'habitation;
* des assistantes maternelles;
* des marins.
Sont également concernés, selon un régime adapté, les fonctionnaires et les agents publics non titulaires.
ORGANISATION :Pour C. Dejours, l'origine du harcèlement moralpeut être :
- consécutif à la position d'un sujet qui, ayant vaincu sa peur, pense par lui-même et entre en rébellion contre la domination symbolique que pratique le management.
- précipitée par un accident ou un incident : injustice commise contre le sujet, spectacle inacceptable d'un tiers subissant des torts intolérables sans que cependant ne surgissent de réactions de solidarité,...
tracking img