Tristan et iseult

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8981 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le mythe de Tristan et Iseult

Objectifs de la séquence :
Découvrir un mythe littéraire et son héritage artistique (Histoire des Arts) : étudier une réécriture du mythe au théâtre, au cinéma et à l’opéra
Lire/ Analyser les principaux épisodes de la légende
Rédiger des réécritures du mythe

Séance N°1 : Introduction
Objectifs :
Connaître les origines de la légende
Résumé de l’histoireI) Une légende européenne
Les savants ont établi la présence en Cornouailles d’une tradition orale très ancienne (Vie siècle) de la légende de Tristan et Iseult. Ils s’appuient sur le lieu même où se déroule l’histoire, le château de Tintagel, et sur la présence d’êtres surnaturels comme le Morholt ou le nain Frocin, propre à la tradition de cette région. En pays de Galles, des contes relatentl’histoire d’un certain Drystan : ce nom est à rapprocher de celui de Drustan, présent dans des légendes pictes (peuple vivant en Ecosse). On peut aussi repérer des ressemblances entre l’histoire de Tristan et les récits irlandais de Diarmais et Grainne.
Des conteurs professionnels on diffusé ces légendes celtiques. L’un d’eux, le Gallois Bréri (1070-1140), a sans doute joué un rôle important dansl’adaptation et la diffusion sur le continent de la « matière de Bretagne » (légendes celtiques et irlandaises) à laquelle appartient la légende de Tristan.

Cette légende fameuse a donné lieu aux XII et XIIIe siècles à plusieurs romans en vers octosyllabiques puis en prose. Il en existe plusieurs versions en français : deux romans en vers, écrits vers 1173 par deux trouvères nommés Thomas etBéroul, ainsi qu’un poème de Marie de France, Le Lai du Chévrefeuille, composé vers 1170. On trouve aussi des versions allemandes comme celle de Gottlieb de Strasbourg (vers 1210), une saga danoise, un roman anglais, Sir Tristan, et deux textes brefs intitulés La Folie Tristan.

Au XIIe siècle, des auteurs anonymes rédigent encore un roman courtois français, le Roman de Tristan, suivi au XV e siècled’un Roman de Tristan et Iseult.
A partir du XIXe siècle, l’histoire de Tristan et Iseult renaît sous des formes artistiques variées. Au XXe siècle, des spécialistes ont reconstruit des récits complets à partir de tous ces textes.

II) Résumé :

Ses parents morts, Tristan est confié à son oncle, le roi Marc, qui vit en Bretagne Armoricaine. Quelques années plus tard, Tristan affronte lebeau-frère du roi qui terrorise l’île : le géant Morholt. Le héros reçoit un coup d’épée empoisonnée, mais il blesse mortellement le géant qui lui révèle, dans un dernier souffle, qu’Iseut a le pouvoir de le guérir. C’est elle qui soigne Tristan avant qu’il ne retourne chez son oncle.
Le roi Marc veut un successeur. Ne sachant vers qui porter son choix, il décrète qu’il épousera la femme à qui appartientle cheveu d’or déposé le matin même par un oiseau. Tristan se souvient d’Iseut la blonde qu’il retourne chercher en bateau en Irlande. Le roi d’Irlande accepte que sa fille, Iseut, se marie car il est désireux de faire la paix avec le roi de Cornouaille. Iseut s’embarque avec Tristan pour la Bretagne.
La mère d’Iseut confie à Brangien, servante de la jeune femme, un philtre magique destiné à safille et à Marc. En buvant cette potion, les deux époux seront éternellement amoureux. Au cours du voyage du retour, c’est Tristan qui partage ce breuvage magique avec Iseut. L’’effet est immédiat : les deux amants s’aiment éperdument. Pourtant, le mariage prévu avec le roi Marc a lieu. Tristan et Iseut débutent alors une relation secrète.
Un soir, ils se retrouvent mais le roi les guette, cachédans un arbre. Les amants s’aperçoivent de sa présence. Ils emploient alors un langage à double sens qui rassure le roi et qui leur permet de sauver les apparences.
Après avoir été finalement dénoncés au roi Marc, les deux amants partent vivre dans la forêt. Après trois années, la magie du philtre s’estompe. Une nuit, le roi les surprend, mais ls dorment séparés par une épée. Marc y voit...
tracking img