Tristan et iseut passage du philtre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (309 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En effet, le texte est un bel exemple d’analyse psychologique. Une analyse psychologique est tout simplement le fait de décomposer en partie pour saisir lesrapports entre les sentiments des deux amants. Il illustre à merveille, donc il rend plus clair, les contradictions de la passion amoureuse, soit le contraire dece qu’ils veulent ressentir l’un pour l’autre.
En premier lieu, il y a l’antithèse qui dit qu’elle l’aime mais qu’elle veut le haïr. Il y a un autre sentimentqui s’empare d’Iseut et qui la pousse à ne pas avouer ce qu’elle l’amour qu’elle ressent pou Tristan. ʺNe l’avait-il pas vilement dédaignée?ʺ C’est pour cetteraison qu’elle hésite à avouer ce qu’elle ressent. Dans le cœur d’Iseut, il y a une tendresse qui est plus douloureuse que la haine. On peut dire qu’elle lui estplus douloureuse parce qu’elle devra épouser le roi Marc au lieu de Tristan. Elle s’est donc fait humilier. De plus, le preux chevalier a tué son oncle lorsd’un combat. Une autre preuve est celle où il y a une métaphore et une gradation : ʺ se chercher comme des aveugles qui marchent à tâtons l’un vers l’autre,malheureux quand ils languissaient séparés, plus malheureux encore quand, réunis, ils tremblaient devant l’horreur du premier aveuʺ. On voit tout de suite qu’ils sontfous d’amour mais qu’ils ne sont pas heureux quand ils sont enfin réunis. Peut-être qu’ils sentent qu’ils doivent garder secret leur amour et c’est cela quileur fait mal. On doit comprendre qu’Iseut ne peut aimer quelqu’un d’autre que le roi Marc et que Tristan ne peut aimer la nouvelle épouse de son maître.
tracking img