Tristan et iseut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8159 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
-----------------------
TRISTAN & ISEULT : LE MYTHE DE L’OCCIDENT CHRÉTIEN

Dr Françoise Saint-Onge
Docteur en études germaniques Eduard-Pfeiffer-Str.10
D – 70192 Stuttgart


RÉSUMÉ:


Il s’agit ici, comme le titre l’indique, du mythe de Tristan et d’Iseult*. Deux ouvrages surtout
ont inspiré ces lignes : L’amour et l’Occident de Denis de Rougemont, qui traite des origines culturelleset historiques du mythe dans ses rapports avec l’ « hérésie » cathare et l’amour courtois au XIIè siècle, ainsi que We. Understanding the Psychology of Love dans sa traduction allemande Traumvorstellung Liebe – Der Irrtum des Abendlandes de Robert A. Johnson, ouvrage majeur qui semble cependant n’avoir pas été traduit en français mais qu’on pourrait rendre par : L’illusion d’amour ou l’erreur del’Occident, étude où l’auteur s’essaye à une synthèse entre le Christianisme et l’œuvre de C.G. Jung. Mais on ne peut traiter du mythe sans se référer au drame musical de Richard Wagner Tristan & Isolde. Il faudra alors souligner, pour une meilleure compréhension du mythe, en quoi Wagner s’est éloigné du modèle médiéval et ce qu’il en a supprimé.


La démarche de Tristan à la recherche del’Anima (au sens Jungien), les émergences de
conscience telles des îles dans l’Océan de l’Inconscient, le philtre d’amour et de mort ainsi que le processus d’individuation feront la matière de ce bref essai.


L’amour romantique, courtois ou amour passion tel que le mythe le décrit, serait, selon Robert
A. Johnson, l’erreur capitale de l’Occident. Il y aurait, dans l’amour passion, confusion entreles niveaux de conscience que représentent l’Anima d’une part, et la conscience
« consciente », objective, celle du moi, de l’autre ; l’erreur consisterait selon cet auteur à vouloir « vivre » l’Anima en ce monde, à l’y ramener, alors qu’elle n’est pas de ce monde. Alors la dualité propre à ce plan terrestre ne peut mener à l’Unité, au Un retrouvé, à l’ultime synthèse, que dans la mort.


Ilfaudra voir enfin s’il en est bien ainsi, et pourquoi. Puis, en considérant la mystique et les
arts, se demander si l’amour passion, qu’il vaudrait mieux alors appeler « amour mystique », reste une erreur ou bien si, partant d’un niveau de conscience supérieur, il ne s’agit pas là d’une initiation et de la condition même à l’œuvre d’art. Si, tout simplement, il ne s’agit pas de la Voie royale…* « Yseut » ou « Yseult » ou « Iseut » ou « Iseult » dans les textes médiévaux. Cette graphie
sera donc respectée. Mais quand il s’agira du libretto de Richard Wagner dans ce texte, on préférera « Isolde ».


The Rose+Croix Journal 2008 – Vol 5


xix


www.rosecroixjournal.org


TRISTAN & ISEULT
LE MYTHE DE L’OCCIDENT CHRÉTIEN


Dr Françoise Saint-Onge
docteur en étudesgermaniques Eduard-Pfeiffer-Str.10
D- 70192 Stuttgart


« Lorsque notre vie se fait stérile, nous allons chercher l’Anima »1 Mais : « L’anima ne connaît que les équations cosmiques ; elle ignore les valeurs humaines »2


Eux, les amants, s’en sont remis à l’Anima. Dès lors, ils réagissent aux vibrations d’un autre
monde, ils sont sur un autre plan d’existence.


« Non, ce n’est pas ici lejardin enchanté. Mais un jour, m’amie, nous seront réunis au pays
dont nul ne revient. Tout là-haut se trouve ma belle maison de verre. Le soleil la transperce de ses rayons, les vents ne peuvent l’ébranler. C’est là que je mènerai la reine, là, dans ma demeure en cristal recouverte de roses et inondée de lumière au matin quand le soleil la baigne. »3


Ces passages, tirés de l’ouvrage non traduitde Robert A. Johnson cité en notes et dont le titre
français pourrait être « L’illusion d’amour ou l’erreur de l’Occident », nous plongent au cœur même de la saga de Tristan et d’Iseult, récit d’amour et de mort, d’Eros et de Thanatos, au cœur du mythe. Un autre ouvrage voit dans le roman de Tristan (qui n’était à l’origine que de Tristan) le mythe de l’Occident chrétien par excellence : il...
tracking img