Tristan & iseut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3740 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Le roman de Tristan et Iseut L'enfance de Tristan et Iseut : Le roi Marc règne sur Cornouailles et est en guerre. Rivalen, roi de Loonnois, alla l'aider. Marc lui donne sa sœur, Blanchefleur, comme récompense. Il l'épouse mais peu à près, le duc de Morgan, son ennemi, attaque Loonnois. Rivalen emporte sa femme dans son château de Kanoël et la confie à Rohalt, son maréchal. Il va combattre etBlanchefleur l'attend longtemps jusqu'à ce qu'elle apprend que Rivalen est mort. Puis, elle donne naissance à un fils, quatre jours plus tard, et le nomme Tristan car il est né dans la tristesse. Peu après, elle perd la vie. Confié à Rohalt, pendant sept ans, Tristan s'entraîne comme un chevalier pour manier les armes, mais aussi comme un artiste pour la musique. Mais un jour, il se fait enlevé par unnef norvégien. Mais la mer, en colère, déferle vagues et orages sur le navire pendant huit jours et huit nuits. Les mariniers le délivre car ils savent que c'est à cause de lui que la mer est déchaînée. Tristan, qui a été déposé dans une barque, vogue sur la côte le plus proche. Il voit des veneurs et leur apprend comment bien dépecer un cerf. Stupéfaits, les veneurs l'emmènent à leur roi Marc àTintagel. Le roi accueillit Tristan avec tendresse car c'est son neveu et c'est dans son sang. Tristan se fait aussi remarqué par son habileté à la harpe qui a charmé toute l'assemblé, le roi y compris. Tristan reste avec celui-ci pendant trois ans. Le sénéchal Dinas de Lidan l'aime beaucoup mais aussi, et surtout, le roi Marc. Rohalt traverse de nombreux villages pour enfin arriver à Cornouaillesou il trouve Tristan. Il révèle ainsi au roi que Tristan est son neveu. Puis, Tristan va dans les terres de son père, occupés par le duc de Morgan, le meurtrier de son père. Il défie l'occupant et le tue pour reprendre son héritage. Le Morholt d'Irlande : Le roi Marc qui ne payait pas le roi d'Irlande, comme le faisait ses ancêtres, était en deuil. Le roi d'Irlande envoie alors chaque jours desnefs pour prendre les richesses de Cornouailles. Au quatrième jours, selon le traité, il peut prendre trois cents jeunes garçons et trois cents jeunes filles de quinze tirés au sort. Pour ceci, le roi d'Irlande envoie le frère de sa femme, le Morholt, redouté pour ses techniques de combat. Il reste invaincu dans ses batailles. Il part pour Cornouailles. Les barons sont tous rassemblés. Le Morholtlance alors un défi aux barons. Un combat loyal, seul à seul. S'il gagne, il peut emmener les six cents enfants, s'il perd, il meurt. Personne n'ose se montrer. Tristan qui assiste à la scène relève le défi contre le gré du roi. Ils voguent sur l'île Saint-Saumon. Après une rude bataille, Tristan enfonce son épée dans le crâne du Morholt. Il le fait si fort que le bout de l'épée reste enfoncé dansson crâne. Au retour à Tintagel, il remet le corps du Morholt à ses compagnons qui l'emmène au port de Weisefort, où tout le monde les attend avec impatience. Ils découvrent que le Morholt est mort. Une tristesse les envahit. Iseut la Blonde, nièce du Morholt, prend alors la lame enfoncée dans le crâne de son oncle et jure de détester Tristant de Loonnois du plus profond de son cœur. A Tintagel,Tristan est au plus mal. Le pieu enfoncé par le Morholt était empoisonné. Une odeur épouvantable sort de la plaie. Tout ses amis le fuirent, sauf le roi, Dinas de Lidan et son maître Gorvenal restent avec lui. Tristan est transporté vers une cabane près de la ''plage''. Il supplie alors le roi de le laisser partir voguer sur la mer. Le roi qui ne résiste pas, le dépose avec l'aide de ses amis surune barque. Seul avec sa harpe, Tristan vogue alors spt jours et sept nuits jusqu'à ce que des pêcheurs le trouvent et l'emmènent vers la côte. Malheureusement, pour lui, il se retrouve à Weisefort et c'est Iseut la Blonde qui le soigne sans le reconnaître tellement sa maladie avait défiguré ses traits. Mais après quarante jours, il regagne sa beauté de jeunesse. Par peur qu'on ne le reconnaisse,...
tracking img